posté le 18-03-2011 à 22:47:29

Emploi au Gabon : L’âge minimum fixé à 16 ans

Le gouvernement gabonais a adopté jeudi un projet de décret fixant l’âge minimum d’admission à l’emploi à 16 ans au Gabon, a annoncé le communiqué final ayant sanctionné le conseil des ministres présidé jeudi par le chef de l’Etat gabonais Ali Bongo Ondimba.

 

Selon les termes du décret, pris en application des dispositions de l’article 177 du code du travail, certaines dérogations individuelles peuvent être accordées aux mineurs de moins de 16 ans : participation à des spectacles artistiques, à des travaux légers non susceptibles de porter préjudice à sa santé et à participation à des programmes d’orientation ou de formation professionnelle.

 

Le communiqué précise que l’exercice de ces activités, dont la durée hebdomadaire ne doit pas excédée 15 heures, est soumis à l’accord écrit des parents ainsi qu’à l’avis d’un médecin du travail.

------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 18-03-2011 à 17:20:50

L’Australie sollicite l’appui du Gabon pour entrer au Conseil de Sécurité des Nations unies

Le chargé de la francophonie et des pays francophones d’Afrique pour l’Australie, M. William Fisher, a été envoyé à Libreville par son gouvernement, afin de solliciter l’appui du Gabon à la candidature de son pays comme membre non permanent du Conseil de sécurité des Nations unies.

 

M. Fisher a été reçu en audience jeudi à Libreville par le président gabonais Ali Bongo Ondimba à qui il a également exprimé la disponibilité du gouvernement australien à participer au développement économique du Gabon, notamment dans les secteurs des mines et de l’environnement.

 

Membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’Organisation des Nations unies depuis le 1er janvier 2010, le Gabon a été porté à la présidence de cette instance le 1er mars.

 

Dans la nomenclature du Conseil de Sécurité, l’Australie, qui fait partie des ‘’pays d’Europe occidentale et autres’’, a déjà occupé un siège au sein de cette instance onusienne en 1984.

-------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 18-03-2011 à 17:16:36

Libreville : Aménagement des bassins versants

Le programme d’aménagement des bassins versants de Libreville a été lancé, jeudi, dans le cadre d’un atelier organisé à l’initiative du ministère de l’Equipement, des Infrastructures et de l’Aménagement du territoire, en collaboration avec la Banque africaine de développement (BAD) et le Fonds africain de l’eau (FAE).

 

L’atelier doit actualiser les études d’aménagement et d’assainissement des trois bassins versants de Gué-Gué, Lowe-IAI et Terre nouvelle, dans la capitale gabonaise.

 

Le représentant résident de la BAD, Nyakim Nzamba, a expliqué que la précarité des conditions d’assainissement dans les trois bassins versants nécessite de disposer d’informations récentes sur les types de travaux d’aménagement à entreprendre.

 

Selon M. Nzamba, l’opération doit être précédée en amont par la sensibilisation des populations et une communication à grande échelle destinée au grand public, afin de préparer les administrés à accueillir favorablement les contraintes qui ne manqueront pas d’apparaitre pendant la réalisation des travaux d’aménagement des bassins versants.

 

Le secrétaire général adjoint du ministère de l’Equipement, Hyacinthe Bamba, a relevé que le système d’assainissement des villes du Gabon en général est encore embryonnaire.

 

Selon lui, seules Libreville, Port-Gentil, la capitale économique (sud-ouest) et Owendo, dans la banlieue sud de Libreville, disposent d’un système d’assainissement urbain, de curage des canaux, de collecte et d’évacuation des eaux pluviales.

 

Avec une population de quelque 700.000 habitants, soit un peu plus de la moitié de la population du pays, Libreville compte 23 bassins versants de dimensions variées.

 

La démographie galopante, le développement urbain et l’extension géographique incontrôlée de la ville du fait des constructions spontanées et anarchiques, ont entraîné des problèmes d’irrigation et d’évacuation des eaux que les populations ont du mal à gérer.

 

L’écoulement naturel des eaux que des collines acerbes drainent dans des rivières et bas-fonds est le mode de drainage qui prévaut dans la ville.

 -----------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 18-03-2011 à 17:04:07

43ème anniversaire du PDG dans les Fédérations à l'étranger

 Après la célébration à Libreville du 43 ème anniversaire du PDG en présence du Président du Parti, Ali Bongo Ondimba; le tour revient aux fédérations.

 

Concernant les Fédérations du Parti Démocratique Gabonais à l'étranger, la Fédération PDG de Chine ouvrira les festivités samedi 26 mars à Pékin.

 

Le camarade Secrétaire Fédéral de Chine, Pascal PEMENGOYE prononcera une allocation suivi de la projection d'un film sur les grands chantiers de l'Emergence. L'évènement s'echevera par un moment de partage autour d'un cocktail.

 ------------

Fédération PDG de France

Source : Fédération de Chine

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 18-03-2011 à 11:23:09

Le Président de l'Assemblée Nationale Gabonaise au Congo

Sur invitation de son homologue de la République du Congo, Guy Nzouba Ndama, le président de l’Assemblée nationale du Gabon vient de séjourner à Brazzaville au Congo où il a pris part, à l’ouverture de la première session ordinaire du parlement de ce pays ami.

 

Du haut de la tribune de l’hémicycle à Brazzaville, Guy Nzouba Ndama a remercié son collègue du Congo pour l’invitation adressée à l’endroit des députés gabonais. Le président de l’Assemblée nationale a également vanté les merveilles de son pays, tout en témoignant de la volonté des présidents Ali Bongo Ondimba et Denis Sassou Nguesso d’ouvrer dans une dynamique nouvelle.

 

Avec cette visite des parlementaires gabonais, c’est la coopération Gabono-Congolaise qui s’en sort magnifiée.

------------------

Fédération PDG de France

Source : Assemblée Nationale Gabonaise

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011