posté le 25-03-2011 à 21:18:58

Ali Bongo Ondimba appelle les hommes d’affaires turcs à investir au Gabon

 

 Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a appelé vendredi à Libreville, les hommes d’affaires turcs à investir au Gabon, lors du premier forum économique Gabon-Turquie destiné à développer les opportunités d’affaires entre les operateurs économiques des deux pays.

 

 

‘’J’invite alors les opérateurs économiques de Turquie à saisir les opportunités que le Gabon offre pour investir en toute confiance dans notre pays, car investir au Gabon, c’est investir dans un pays où les ressources naturelles sont disponibles pour un meilleur rapprochement des unités de production aux sources d’approvisionnement en matières premières’’, a vanté le chef de l’Etat, gabonais, en présence de son homologue turc, Abdullah Gül, en visite officielle de 48h au Gabon.

 

Le président gabonais a aussi indiqué qu’investir au Gabon, c’est investir dans un pays jeune et ouvert sur le monde avec des infrastructures en matières énergétique, de transport et de communication en cours de modernisation.

 

Il a, à cette occasion, vanté le système bancaire et financier gabonais qui serait des plus fiables et des plus dynamiques du continent. Dans l’optique de rendre attrayante la ‘’destination Gabon’’, pour les investisseurs étrangers, Ali Bongo Ondimba a par ailleurs évoqué la création des zones spéciales économiques (ZSE) qui, selon lui, présenterait de réels avantages, incluant notamment l’exemption des taxes sur les bénéfices pendant 10 ans et l’exonération totale de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), ainsi que des droits de douane sur les biens d’équipements importés par les nouveaux investisseurs.

 

Selon de sources concordantes, c’est plus d’une centaine d’hommes d’affaires turcs qui accompagnent le président, Abdullah Gül au cours de sa visite au Gabon.

 

Le Gabon qui présente des atouts multiples dans différents secteurs, espère atteindre une croissance à deux chiffres soutenue par des nouveaux investissements dans les secteurs structurants et à forte valeur ajoutée.

 

Selon le chef de l’Etat gabonais, la diversification de l’économie du pays repose désormais sur une véritable économie de production et non une économie de rente.

 

C’est dans cette perspective que le pays a décidé en 2010 de l’arrêt des exportations des grumes de bois avec la mise en place concomitante, des mesures incitatives visant à encourager la transformation sur place du bois dont regorge le Gabon.

 

Le président Ali Bongo Ondimba s’est par ailleurs réjoui que le Gabon soit compté dans la politique africaine de la Turquie, comme une nouvelle place forte des relations qui se tissent entre ce pays d’Asie mineure et le continent africain.

 

Avant l’ouverture du forum, les deux hommes d’Etat on signé cinq accords et la négociation d’autres instruments par les experts de deux pays a eu lieu au palais présidentiel dont les contours n’ont pas été précisés.

 

Arrivée dans la nuit de jeudi à Libreville, le président turc quittera le Gabon samedi pour Accra, au Ghana, prochaine étape de son périple africain.

---------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 25-03-2011 à 01:33:00

Abdulah Gül est arrivé ce 24 mars à Libreville

 Le Président de la République de la Turquie, S.E Abdullah Gül est arrivé, le 24 mars 2011 à Libreville, sous une pluie battante et accompagné d’une importante délégation, composée de plusieurs hommes d’affaires et autres hautes personnalités de la Turquie.

 

Accueilli par le premier Ministre, Chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba et en présence de quelques membres de son cabinet, ainsi que du Gouverneur de la province de l’Estuaire, Jacques Denis Tsanga, Abdullah Gül, annoncé pour 22 heures est arrivé avec un quart d’heure d’avance sur le programme officiel. Après les us protocolaires, l’hôte de marque du Gabon a été accompagné à sa résidence par Paul Biyoghé Mba.

 

Le séjour du Président Turc prévoit une intense activité, le 25 mars 2011 avec une séance de travail avec son homologue Ali Bongo Ondimba, suivi de la présence des deux chefs d’Etat au grand forum économique qui se tiendra à a cité de la Démocratie de Libreville.

 

Au terme de cette rencontre hautement  économique, Ali Bongo Ondimba et son hôte animeront une conférence de presse conjointe à l’issue de laquelle, se dégagera, une nouvelle lueur sur la coopération entre Ankara et Libreville.

----------------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 24-03-2011 à 18:26:54

A QUAND LE DECOLLAGE D'AIR CEMAC ?

La compagnie aérienne air CEMAC de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) pourrait démarrer ses activités en septembre prochain grâce au concours de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC) et de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (BDEAC).

 

Les Etats membres doivent cependant libérer leurs participations à l’actionnariat avant la fin du premier trimestre 2011, afin d’accélérer le processus de lancement de la compagnie.

 

Pour le moment, seul le Congo s’est déjà acquitté de sa contribution de 10 milliards de FCFA. Les autres pays membres que sont le Cameroun, le Gabon, la Guinée-Equatoriale, la République centrafricaine et le Tchad n’ont encore rien versé dans les caisses de la compagnie, après avoir pourtant approuvé les statuts, le pacte des actionnaires et le protocole d’accord entre les Etats membres.

 

Les caisses d’Air CEMAC ne sont pas encore suffisamment garnies pour permettre à la compagnie de démarrer ses activités, en dépit de l’engagement de la South Africa Airways à supporter 60% du projet.

 

En veilleuse depuis plusieurs années à la suite du retrait des principaux partenaires, le projet Air CEMAC a pu redémarrer grâce aux efforts du président congolais Denis Sassou Nguesso.

 

A l’occasion d’une visite en Afrique du Sud en avril 2010, le chef de l’Etat congolais a conclu un partenariat stratégique avec la compagnie South Africa Airways qui s’est engagée notamment à fournir les premiers aéronefs à air CEMAC dont le siège se trouve à Brazzaville.

 

Le gouvernement congolais a mis à la disposition de la compagnie, dotée d’un statut juridique depuis la fin de l’année 2010, des locaux où des travaux d’aménagement intérieur devaient être exécutés ce mois-ci.

 

Air CEMAC a été crée en 2001, lors de la conférence des chefs d’Etat tenue à Yaoundé au Cameroun, avec pour objectifs de faciliter la mobilité des personnes et des biens à l’intérieur de l’espace communautaire et de favoriser l’intégration dans la sous-région.

--------------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 24-03-2011 à 09:01:59

Conseil des ministres décentralisé : Ali Bongo Ondimba attendu à Makokou le 28 mars

Pour son quatrième Conseil des ministres délocalisé, le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba se rendra dans la province de l’Ogooué Ivindo, plus précisément à Makokou, du 28 au 30 mars 2011.

 

 

 

 

En marge de ce déplacement dans le Gabon profond, le Chef de l’Etat procèdera au lancement de plusieurs chantiers de développement de la province. Cette arrivée dans la province de l’Ogooué Ivindo permettra au Président de la République de s’imprégner  des réalités auxquelles sont confrontées ses populations au quotidien. 

-----------------------------

Fédération PDG de France 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 24-03-2011 à 08:37:08

Le Président Turc en visite de 2 jours à Libreville

 

 

 

Le Président turc Abdullah Gül arrive ce matin à Libreville pour une visite officielle de deux jours qui sera marquée par la signature de plusieurs accords. Une délégation de 120 hommes d’affaires turcs est également attendue pour le forum économique Gabon – Turquie.

 

Il sera reçu à sa descente de l'avion par son homologue gabonais, le Président Ali Bongo Ondimba.

 

La rencontre entre les investisseurs turcs et les chefs d’entreprises gabonais sera l’occasion de développer des perspectives de partenariat dans les secteurs de l’agroalimentaire, de la construction, de l’énergie ou encore du textile. 

« Ces échanges visent à consolider le partenariat économique que le Gabon entretient avec la Turquie depuis plusieurs années », a expliqué Jean Baptiste Bikalou, Président de la Chambre de Commerce du Gabon, avant d’ajouter : « Il y a de très bonnes perspectives dans les relations de coopération entre nos deux pays ».

 

De fait, les représentants gabonais et turcs aborderont notamment les thématiques de l’environnement des affaires et de l’investissement au Gabon ainsi que les opportunités offertes dans chacun des deux pays. 

 

Le Président Ali Bongo Ondimba mettra quant à lui l’accent sur les opportunités d’affaires au Gabon dans le domaine de la construction des logements sociaux lors de sa rencontre avec son homologue turc. 

 

La coopération du Gabon avec la Turquie est vouée à s’intensifier. C’est d’ailleurs dans cette optique que des opérateurs économiques gabonais avaient été invités à participer à la 5ème édition de la foire Turcson à Istanbul en juillet 2009. 

 

La politique d’investissement direct étranger (IDE) menée par le Président Ali Bongo Ondimba depuis son Investiture à la Présidence du Gabon rencontre un franc succès : entre 3 et 4 milliards de dollars ont été investis au Gabon en 2010 grâce à la signature de plusieurs contrats avec des partenaires américains, chinois, français, indiens, malaysiens ou encore singapouriens. 

------------------

Fédération PDG de France

source : Présidence de la République

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011