posté le 29-03-2011 à 15:09:54

L'Art Gabonais : Une richesse inestimable

 L'Art gabonais, une richesse qui force l'admiration

 

  L'art gabonais a connu ses dernières années une évolution fulgurante. Longtemps en panne de médiatisation, il est aujourd'hui sur le net avec le premier musée virtuel des Arts et Traditions du Gabon. Pour découvrir ce premier musée vituel, cliquez sur le lien suivant : http://www.gabonart.com/index.php.

Grâce à l'action constante de la première Dame Sylvia Bongo Ondimba, la culture gabonaise est désormais visible partout dans le monde. Nos artistes sont la fierté de ce Gabon qui Emerge dans tous les domaines. 

 

Voici en images quelques unes des leurs réalisations.

 

tableau 1 : vie quotidienne

 

tableau 2 : Culte des ancêtres chez les tsoghos

 

  tableau 3 : Culte des ancêtres chez les fangs

 

  tableau 4 : Culte des ancêtres chez les obambas
 

  tableau 5 : Archéologie
 

 

   tableau 6 :Vie quotidienne

 

  tableau 7 : salle du rites bwiti

 

Le reste des tableaux et bien d'autres choses encore sont visibles sur le http://www.gabonart.com.

------------------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 29-03-2011 à 12:35:37

Le Chef de l’Etat vient de s’envoler pour Booué dans la Lopé

TOURNEE REPUBLICAINE ETAPE DE BOOUE

 

 

Booué est une petite ville du Gabon, située sur l'Ogooué, dans la province de l'Ogooué-Ivindo. Fondé en 1883 par Pierre Savorgnan de Brazza, le poste de Booué déclina d'une part quand il perdit son statut de chef-lieu de province au profit de Makokou, en 1958, et, d'autre part, quand le fleuve Ogooué perdit son rôle de voie de communication avec le développement du réseau routier puis du chemin de fer. La présence d'une gare du Transgabonais à Booué, depuis 1983, a redonné un peu de vitalité à la ville.

 

Autre étape contenue dans son périple Ogivin, le département de la Lopé à Booué accueille le Président de la République ce matin, dans le cadre de sa tournée républicaine.

 

Dans le chef-lieu du département de la Lopé, Ali Bongo Ondimba  qui entend insuffler une dynamique nouvelle dans la filière bois au Gabon, annoncera certainement de bonnes choses à ses compatriotes pour le développement de leur contrée. Le Chef de l’Etat insistera également sur l’union des filles et fils de la province qui devront toujours regarder dans la même direction en vue de soutenir l’action de l’Exécutif.

 

Après Booué ce matin, le Président de la République se rendra à Ovan où il tiendra également le même message de l’unité. Il est aussi prévu comme partout ailleurs, des rencontres avec les forces vives de la localité en vue d’un échange franc et direct qui devra déboucher sur de nouvelles perspectives de développement pour le département.

 

Après ces deux localités, la délégation présidentielle reviendra sur Makokou pour les travaux du conseil des ministres, prévu, le 30 mars 2011 dans la capitale de l’Ogooué Ivindo.

-----------------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 29-03-2011 à 12:24:41

Début des travaux de la route Lalara-Ovan en juillet 2011

 

 

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a, dans son allocution prononcée à son arrivée, le 28 mars 2011 à l’aéroport de Makokou, annoncé que les travaux de la construction de la route Lalara-Ovan, longue de 128 kilomètres débuteront au mois de juillet prochain, compte tenu du financement de la banque Islamique et Développement déjà disponible.

 

Cette annonce a été saluée par une salve d’applaudissements car, avant l’intervention du Chef de l’Etat, l’honorable Alain Claude Billie Bi Nzé qui parlait au nom des parlementaires de la province avait adressé cette doléance à Ali Bongo Ondimba.
La route comme facteur de développement permettra à la province de l’Ogooué Ivindo d’échanger avec d’autres localités du pays plus facilement avec en toile de fond, l’écoulement des produits issus de ses terres fertiles.

 

Pour ce qui restera du dernier tronçon, Ovan-Makokou, long de 96 kilomètres, les études pour sa réalisation se poursuivent et dès leur aboutissement, Ali Bongo Ondimba a dit que le gouvernement s’attèlera à trouver des financements avec l’aide des partenaires au développement. Pour les populations, principales bénéficiaires, il ne fait l’ombre d’aucun doute que l’annonce faite par le Président de la République se concrétisera dans les délais impartis.

-----------------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 29-03-2011 à 11:18:08

Ali Bongo Ondimba décrète la politique des « Sanctions »

 

 

 

Le Chef de l’Etat qui est arrivé, le 28 mars 2011 dans la province de l’Ogooué Ivindo, dans le cadre de la tournée républicaine qu’il a entamée depuis l’année dernière par les provinces de l’Ogooué maritime et le Woleu -Ntem, avant de la poursuivre par la Nyanga a, dans son discours prononcé à l'aéroport de Makokou, décrété la « politique des sanctions » afin de bannir à jamais les pratiques tant décriées par les populations.

 

Ali Bongo Ondimba qui a dénoncé avec vigueur le favoritisme, le népotisme, la corruption, le laxisme et tout ce qui s’en suit a dénoncé les maux qui minent, telle une gangrène, le fonctionnement de la vie des populations au quotidien. Il a ainsi sonné la fin de l’impunité dans l’exercice des fonctions administratives, y compris dans les secteurs où certains ont la charge de rendre un service public qui n’est, généralement pas payant.

 

Le Chef de l’Etat a donc annoncé la fin de règne de ce que son prédécesseur avait appelé les roitelets dans l’administration publique et les sociétés para étatiques. Pour Ali Bongo Ondimba, l’heure est désormais aux sanctions pour ceux qui outrepasseraient les règles établies. Une manière aussi de redonner à la justice, ses lettres de noblesse.

--------------------------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 29-03-2011 à 11:11:55

Ali Bongo Ondimba offre à plus de 3000 jeunes de Makokou un méga concert

 

 

Dans le cadre de sa tournée républicaine dans la province de l’Ogooué Ivindo, le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a offert un méga concert de musique à plus de 3000 jeunes de la commune rassemblés dans un stade Alexandre Sambat de Makokou qui s’est avéré étroit.

 

Dans un mélange de sons et lumières, la jeunesse Ogivine a apprécié diverses sonorités nationales et surtout les étoiles montantes du folklore de la province, emmené par le groupe Bwelé, du jeune Gislain Lowaka.

 

C’est une soirée inoubliable qu’ont passé ces jeunes de Makokou qui en demandaient encore, à la fin du spectacle. Il leur est promis, la projection en avant première, le 29 mars 2011, à la place du marché central de la ville de Makokou, des filmes gabonais intitulés Kinguelé et la revanche de Mouele.

---------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011