posté le 04-04-2011 à 13:50:18

Le Président Ali bongo Ondimba au bénin ce mercredi 06 avril 2011

 

 

 

Le Président de la République, Chef de l'Etat, son Excellence Ali Bongo Ondimba prendra part mercredi 06 avril prochain à l'investiture du Président béninois Yayi Boni, réelu le 13 mars dernier.

-------------------

Fédération PDG de France

source : Présidence de la République

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 04-04-2011 à 02:17:04

Médécine traditionnelle : Premier salon international au gabon en juin prochain

Un salon international de la médecine traditionnelle, le premier du genre organisé au Gabon, se tiendra à Libreville du 5 au 15 juin 2011, afin notamment de développer et promouvoir cette médecine et présenter à la communauté internationale le savoir-faire du pays en la matière.

 

Organisé par le gouvernement gabonais, le salon doit également favoriser les échanged d’expériences entre praticiens, souligne un communiqué officiel publié à l’issue d’un l’atelier de normalisation de la médecine traditionnelle tenu du 29 au 31 mars dans la commune du Cap Estérias, au nord-ouest de Libreville.

 

Organisé par l’association gabonaise des tradi-praticiens avec l’appui du service de la médecine traditionnelle et le secrétariat général du ministère de la santé, l’atelier de normalisation visait l’élaboration des grandes lignes de la politique nationale sur la médecine traditionnelle, la mise en place d’une législation réglémentant sa pratique et l’élaboration d’un code de déontologie, d’éthique et de pratique de la profession.

 

Le 25 avril prochain, les praticiens gabonais doivent se retrouver à Oyem, chef-lieu de la province du Woleu-Ntem (nord), pour adopter et valider la politique nationale sur la médecine traditionnelle.

 

La volonté des autorités gabonaises d’organiser et de promouvoir la médecine traditionnelle s’est traduite en 1976 par l’adoption d’un décret créant un institut de pharmacopée et de médecine traditionnelle (IPHAMETRA) au sein du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CENAREST).

 

L’IPHAMETRA a reçu, entre autres missions, de rendre plus scientifique l’utilisation des végétaux thérapeutiques gabonais.

--------------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 03-04-2011 à 01:28:50

Secteur pétrolier :Grève, les précisions du Gouvernement

Au regard du mouvement d’humeur déclenché, le 1er avril par les professionnels du secteur pétrolier, le gouvernement de la République, par son Porte-parole, Angélique Ngoma, Ministre du Travail et de la prévoyance sociale a, à travers le communiqué ci-dessous, indiqué la position de l’exécutif, tout en rappelant les instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba sur la préservation et l’encadrement des emplois des gabonais.

 

Suite aux hautes instructions du Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Ali Bongo Ondimba, le gouvernement de la République est déterminé à poursuivre les négociations avec l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP).

 

Au regard de l’importance stratégique du secteur pétrolier dans l’économie nationale, et soucieux d’apporter des solutions idoines aux questions de développement, le Président de la République a, lors du dernier conseil des ministres délocalisé à Makokou, pris un certain nombre de mesures visant notamment les domaines des finances publiques et la politique de l’emploi.

 

S’agissant particulièrement du secteur pétrolier, le Président de la République, Chef de l’Etat, S.E Ali Bongo Ondimba, garant des institutions de la République a pris la décision de commettre un audit dudit secteur. Cet exercice permettra de mieux cerner les flux financiers issus de l’industrie pétrolière et de renforcer sa gouvernance en termes de production, de traçabilité des ressources humaines et d’équipement. Les résultats de cet audit sont hautement attendus en vue de la prise des mesures appropriées.

 

Le Président de la République a instruit le gouvernement de la République de mener une large concertation sur la problématique de l’emploi, conformément au principe du dialogue tripartite en vue de l’élaboration et de l’adoption d’un texte consensuel, précisant les modalités d’emploi des travailleurs étrangers en République gabonaise.

 

Cette démarche qui participe de la volonté du chef de l’Etat de maintenir une communication permanente avec toutes les couches de la Nation sur les questions  d’intérêt national se fonde sur le tryptique « paix-développement-partage ».

 

Fort de ce qui précède, le gouvernement gabonais réaffirme son attachement aux respects des droits fondamentaux des travailleurs à la paix et à la cohésion sociale. A cet effet, le Premier ministre, chef du gouvernement présidera une réunion avec le bureau de l’ONEP, le samedi 2 avril 2011 à 9 heures et une autre avec l’UPEGA, le lundi 4 avril 2011, à son cabinet.

 

Tout en reconnaissant la justice et la pertinence des revendications formulées par l’ONEP, plusieurs réunions de concertation ont eu lieu entre le ministère du Travail et des Mines et le partenaire social en vue d’aboutir à des actions concertées. Le gouvernement invite donc les partenaires sociaux à privilégier l’intérêt de tous les travailleurs de notre pays. Dans ce sens, il reste ouvert à la négociation et à la concertation permanente.  C’est pourquoi, le ministre en charge des mines tiendra une réunion à son cabinet de travail avec le bureau de l’UPEGA élargie aux différents responsables du secteur pétrolier et activités connexes, le dimanche 3 avril 2011 à 16 heures.

 

Le ministre du Travail invite pour sa part, les organisations professionnelles d’employeurs et de travailleurs à prendre part à la réunion de concertation qu’elle présidera le lundi 4 avril 2001 à 16 heures 30 à l’hôtel Laïco, au lieu du mardi 5 avril 2011 comme initialement annoncé.    

------------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 01-04-2011 à 00:41:21

Limogeage du personnel de la Direction générale des bourses et stages

Tous les employés de la Direction générale des bourses et stages (DGBS), à l’exception du directeur général, Jean François Thardin ont été limogés et remis à leurs administrations respectives, a annoncé le communiqué final du conseil des ministres tenu mercredi à Makokou (nord-est).

 

‘’S’agissant de la direction générale des bourses et stages, le conseil des ministres a confirmé M. Jean François Thardin à la fonction de Directeur  Général des bourses et stage’’, précise le communiqué, ajoutant que tous les agents en poste à la direction générale des bourses et stages sont remis à la disposition de leurs administrations d’origine.

 

Mercredi, dans sa conférence de presse au terme du 4ème conseil des ministres délocalisé, le président Ali Bongo Ondimba a dénoncé la gabegie qui y règne au sein de la direction générale des bourses et stages dans l’attribution et l’allocation des frais d’études.

 

Chef de l’Etat s’est appuyé sur les résultats d’un audit commandité par le ministère de l’Economie qui a révélé des nombreux dysfonctionnements et insuffisances à la DGBS.

 

Selon lui, cet audit a révélé une pratique courante intolérable consistant à monnayer les bourses, de nature à dévoyer les objectifs initiaux de cet instrument de soutien à la formation du pays.

 

C’est ainsi, a-t-il poursuivi, que certains jeunes étudiants n’ont pu obtenir des bourses qu’ils auraient pourtant méritées à cause de la non application des textes, dénonçant par ailleurs, l’incohérence constatée entre les montants alloués et la dépense réelle.

 

Lundi dernier, à son arrivée à Makokou, le chef de l’Etat a réaffirmé sa détermination à mener une politique d’assainissement et surtout prôné la sanction à l’encontre des fonctionnaires ‘’indélicats’’.

 

Par ailleurs, le président, Ali Bongo Ondimba a décidé de créer une agence nationale des bourses et stages dont la mission principale sera d’orienter de manière rationnelle et efficace, en s’assurant de la nécessaire adéquation formation-emploi et ce, dans les établissements fiables, tant au Gabon qu’à l’étranger.

--------------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 31-03-2011 à 14:21:13

Séjour du Président de La République Ali Bongo ondimba dans l'Ogooué-Ivindo

Le Président Ali Bongo Ondimba en tournée républicaine depuis le 28 mars dans la province de l'Ogooué-Ivindo a achevé cette rencontre avec le Gabon profond mercredi 30 mars 2011. Cette tournée républicaine s'inscrit dans la dynamique des conseils de ministres délocalisés initiés par le Président de la République. Celui de l'Ogooué-Ivindo était de le 4ème.

Accompagné de la Première Dame, le Président de la République a visité les départements de cette province. Retour sur images de ce périple sur les rives de l'Ogooué.

 

  Accueil du Président à makokou

 

  Accueil du Président à makokou
 

  Allocution à Makokou

Allocution à Booué

 

 

Allocution à Ovan

-----------------------

Fédération PDG de France

 

 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011