posté le 08-04-2011 à 11:31:31

PETRO GABON RECRUTE AU FORUM POUR L'EMPLOI ELIT'2011 A PARIS

 

 Créé par l’African Business Club en 2005, le Projet ELIT est né de nombreuses discussions entre acteurs de milieux économiques, éducatifs et associatifs ayant en commun un intérêt certain pour l’avenir et le développement socio-économique des pays africains. La genèse d’Elit’ part d’un triple constat :
  •  Il est urgent de combler le déficit d’information sur les différentes opportunités professionnelles qu’offre l’Afrique.
  •  Il est nécessaire de constituer un réseau dynamique composé d’étudiants, jeunes professionnels et cadres expérimentés diplômés des Grandes Ecoles  et Universités  en France et en Europe.
  •  Enfin, il est judicieux de proposer un cadre de rencontre propice aux échanges entre les différents acteurs de la création de valeur en Afrique : entreprises, capital humain, et organisations institutionnelles notamment.
Les Institutions Internationales sont unanimes : « Le capital humain est un facteur déterminant dans le combat que l’Afrique mène pour réduire la pauvreté et atteindre les objectifs de développement pour le Millénaire ».

 

A travers Elit’, l’African Business Club souhaite s’inscrire dans cette dynamique et œuvrer pour le « retour des cerveaux » sur le continent.

 

FORUM ELIT 2011 :


Baptisée « Emergences Africaines », l’édition 2011 d’Elit’ vise à présenter l’Afrique sous un nouveau jour. Conscients des mutations aussi bien structurelles que conjoncturelles qui contribuent à accroître l’attractivité du continent, nous souhaitons réunir davantage d’acteurs de l’émergence des économies africaines.

 

Le Forum Elit 2011 se déroulera 15 Avril 2011 sur le campus parisien de l’ESCP Europe.

 

La société PETRO GABON participera à ce forum. Vous pouvez d’ores et déjà consulter les offres de recrutement en cliquant sur l’image. 

 

  --------------------------

Fédération PDG de France

source :  L'African Business Club

 


Commentaires

 

gaynor  le 08-04-2011 à 12:56:06

http://dressware.iblogger.org winter kate komodo dress
http://www.minikelly.co.cc/ vitamin a white shimmer
http://dresses.fashionlabel.biz wildfox love hang over hoodie
http://gypsy05clothing.info/ winter kate by nicole richie jasmine velvet cardy
http://petexpresszone.info/ buy deramaxx
http://circleapparel.co.cc/ kersh clothing
http://www.terrywright.info/ doma moto hoodie
http://www.jonathanstocken.info/ vix swimwear solid gold tunic in black
http://www.katharinemoore.info/ wildfox couture i need coffee tank
http://fragranceexpress.info/ discount cologne

 
 
posté le 08-04-2011 à 01:35:59

Chambre de commerce du Gabon : Bientôt un institut de formation de haut niveau

La Chambre de commerce, d’agriculture et d’industrie du Gabon envisage de se doter d’un Institut de formation des cadres de haut niveau, capables de répondre aux attentes des entreprises en termes de ressources humaines, a annoncé le nouveau président de l'institution, Jean Baptiste Bikalou.

 

M. Bikalou, par ailleurs directeur général de Petro Gabon, une petite et moyenne entreprise spécialisée dans la distribution des produits pétroliers, a décliné vendredi dernier sa vision de la nouvelle chambre de commerce, à l’occasion d’une rencontre avec le Premier ministre gabonais Paul Biyoghé Mba.

 

Il a indiqué notamment les grandes lignes de son mandat : susciter l’adhésion de l’ensemble des opérateurs économiques, créer une bourse de sous-traitance pour les PME-PMI et développer un partenariat public-privé.

 

Lors du premier conseil des ministres délocalisé tenu le 4 mars 2010 à Port-Gentil, la capitale économique, le président Ali Bongo avait exprimé sa volonté de redynamiser la Chambre de commerce, une de plus anciennes institutions du Gabon, créée en 1935, afin de lui permettre de jouer pleinement son rôle d’outil de développement économique et d’épanouissement du secteur privé.

 

En fonction depuis le 1er juillet 2010, Fabien Owono Mba, l’administrateur provisoire, a conduit le processus de restructuration de la chambre de commerce, plongée dans une profonde léthargie depuis plusieurs années.

 

Le 8 octobre 2010, M. Owono Mba a lancé dans tout le pays une campagne d’adhésion des opérateurs économiques, acte par lequel ces derniers deviennent membres ou ‘’ressortissants’’ de la chambre de commerce.

 

La mission de l’administrateur provisoire a pris fin avec l’élection, le 22 janvier 2011, d’un nouveau président de la Chambre de commerce.

-------------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 07-04-2011 à 14:46:00

Le Président Ali Bongo Ondimba a assisté à l’investiture de Thomas Yayi Boni

Le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba a assisté, le 6 avril 2011 à la cérémonie d’investiture de son homologue du Benin, S.E. Thomas Yayi Boni et en présence de plusieurs autres chefs d’Etat invités à cette grande fête. Lors de son discours d’investiture, l’ancien nouveau président du Benin s’est engagé à former un gouvernement d’ouverture avec toutes les forces vives de la nation. Le Président de la République qui est rentré à Libreville en fin de soirée a été accueilli à sa descente d’avion par le Premier Ministre, chef du Gouvernement Paul Biyoghé Mba.

 

 

Le Gabon et le Benin entretiennent des relations d’amitié depuis fort longtemps avec les anciens présidents Omar Bongo Ondimba et Mathieu Kérékou.

------------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 07-04-2011 à 14:38:20

Le Président Ali Bongo Ondimba est à Niamey

 

Invité à la cérémonie de prestation de serment du nouveau président du Niger le Président de la République, Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba

est en ce moment à Niamey.

 

------------------

Fédération PDG de France

Source : Présidence de la République

 

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 07-04-2011 à 02:53:56

Polémique au Gabon autour d’une molécule contre le SIDA découverte par un chercheur gabonais

 La molécule IM28, présentée comme un remède contre le VIH/SIDA, découverte par le Pr Donation Mavoungou, un chercheur gabonais, continue d’alimenter la polémique entre son inventeur et les autorités gabonaises, notamment le ministère de la Santé publique qui met en doute l’efficacité de ce médicament.

 

Le Pr Mavoungou a de nouveau relancé le débat autour de sa découverte, affirmant que l’IM28 a reçu la reconnaissance de la communauté scientifique internationale, notamment l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Organisation des Nations unies pour la lutte contre le SIDA (ONUSIDA), qui estiment que la molécule est un remède antirétroviral efficace.

 

Le chercheur a même annoncé la signature récente d’un contrat avec une firme pharmaceutique américaine pour la production industrielle de l’IM28, en vue de sa commercialisation.

 

Des déclarations battues en brèche par le directeur général de la prévention du SIDA au ministère de la Santé, le Dr Guy Patrick Obiang Ndong, qui a remis en cause les vertus thérapeutiques supposées de la molécule découverte par le Pr Mavoungou.

 

‘’IM28 est un immuno-modulateur qui agit à court terme sur le système immunitaire des individus. Sur le plan thérapeutique, cette molécule est simplement paradoxale’’, car elle agirait en même temps au niveau des inhibiteurs de fusion, de la réplication virale et des CD4’’, a déclaré le Dr Obiang Ndong, demandant par ailleurs au chercheur de préciser les sites d’action de sa molécule.

 

Selon le DG de la santé, les recherches médicales effectuées à travers la planète n’ont pas encore mis à jour aucun médicament agissant sur tous les sites du virus.

 

‘’IM28 n’est pas un médicament miracle’’, a conclu le Dr Obiang Ndong, exhortant le Pr Mavoungou à prendre part aux forums mondiaux sur le VIH/SIDA, notamment celui qui aura lieu en décembre prochain à Addis-Abeba (Ethiopie) sur la pandémie.

 

Plusieurs chercheurs gabonais rejettent les travaux du Pr Donation Mavoungou, directeur du Centre de recherches sur les pathologies hormonales (CRPH), qui a présenté pour la première fois sa découverte en 2000 à Durban (Afrique du sud), lors de la 13ème conférence internationale sur le SIDA.

 

Selon le chercheur, l’IM28 a été breveté trois fois. Le premier a été déposé à l’INPI (Institut national de la propriété industrielle) en France, puis a été élargi au niveau européen et finalement au niveau mondial.

A qui profite ce bras de fer entre le Professeur Mavoungou et la Direction Générale de la Prévention du SIDA ?

-----------------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

 

CORREA Michel  le 10-04-2011 à 20:26:54

A QUI PROFITE CE BRAS DE FER ?

A mon avis hélàs très prochainement le Minisitère de la santé Gabonais devra revoir sa copie mais il sera trop tard . Car le traitement sera fabriqué à l'étranger et le Gabon ne bénéficera d'aucun bénéfice. Quand au Pr Mavoungou compte tenu du mépris et de l'absence de soutien de son gouvernement depuis plus 10 ans quittera son pays pour résider dans un pays qui va lui faire un pont en or pour l' acceuillir !!

CORREA Michel  le 10-04-2011 à 20:19:07

En science pour déclarer qu'un traitement est efficace ou non efficace on réalise une étude dite en double aveugle et c'est seulement après obtenu les résultats constaté qu l'on peut faire de telles déclarations. Curieusement le même jour de cette polémique Gabo-Gabonaise les derniers résulats obtenu par le complexe moléculaire dénommé IM28 était présentés à l'occasion de la Conférence Internationale de Télémédecine qui se déroula au Luxembourg. Je précise également Directeur de la prévention du Sida Gabonais que le prestigieux CNRS Français ( Centre National de la Recherche Scientifique) a honoré l'ensemble des travaux du Pr Mavoungou y compris ceux du traitement antirétroviral IM28/ IMMUNOR . Comme quoi le dicton populaire est exact " Nul n'est prophète dans son pays " !!

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011