posté le 22-04-2011 à 23:23:21

Plus de 1700 milliards de FCFA de recettes publiques recouvrées au Gabon en 2010

Le Gabon a recouvré en 2010, des recettes publiques de l’ordre de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA en 2009, soit une hausse de 18,2 %.

 

Selon la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), les statistiques relatives aux opérations financières fin décembre n’étant pas encore disponibles, la situation des finances publiques à fin novembre 2010 se présente ainsi qu’il suit : l’exécution du budget s’est soldée par un excédent primaire de 251,2 milliards de FCFA, un excédent base ordonnancements de 191,9 milliards de FCFA et un solde global ‘’base caisse’’ de 101,7 milliards de CFA.

 

Les recettes totales ont été recouvrées à hauteur de 1703,6 milliards de FCFA, contre 1441,5 milliards de FCFA à fin 2009, soit une hausse de 18,2 %. Cette performance est tirée par le niveau d’encaissement de recettes pétrolières (+38,3%, soit 982,1 milliards de FCFA) par rapport aux recettes hors-pétrole, qui se sont légèrement contractées de 1,3%, soit 721,5 milliards. Les dépenses exécutées se sont établies à 1511,7 milliards de FCFA, contre 1186,2 milliards l’an dernier, soit un accroissement de 27,4%.

 

Cette situation s’explique essentiellement par l’accélération du niveau d’exécution des dépenses relatives aux biens et services de 230,3 milliards de FCFA, soit 16,5 % : et aux dépenses d’investissement qui se sont élevées à 522,8 milliards de FCFA, 158%.

------------------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-04-2011 à 23:22:33

Economie : Les exportations en hausse au Gabon de 65% en 2010

Les exportations ont augmenté au Gabon de 65,4%, passant de 2805,5 milliards de FCFA en 2009 à 4641,2 milliards de FCFA en 2010, selon la Banque des Etats d’Afrique centrale (BEAC).

 

Selon la BEAC, cette performance a été essentiellement impulsée par les exportations en valeur des produits agroalimentaires et de la pêche (+60% : 133 milliards de FCFA), du pétrole (+80% : 3918,6 milliards), du manganèse (+113,1% : +165,1 milliards) et du bois débité (+55,1% : + 151,2 milliards).

 

En revanche, les exportations des bois en grumes se sont repliées de 51% environ, soit 137,1 milliards de FCFA, reflétant ainsi la mesure gouvernementale relative à l’interdiction d’exporter le bois en grumes, en vigueur depuis le 15 mai 2010.

--------------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-04-2011 à 00:22:53

Séminaire de Formation du Militant

Séminaire du Militant PDG
Comité PDG de Lille, Nord pas Calais (France)
 
A l’initiative du comité PDG du grand nord de France, le bureau fédéral a organisé samedi 16 avril dernier un séminaire de formation du militant PDG dans le grand nord de France sur le thème : « Les organes du Parti Démocratique Gabonais et leur fonctionnement ». Il s’agissait, pour les militants PDG de ce Comité qui a été mis en place quelques semaines plus tôt, de se mettre en phase avec le parti, ses idéaux, ses structures et le fonctionnement de ces dernières.

 

 Délégation du bureau Fédéral

 Sous la modération du camarade Prince Essonne Mfoulou-Ze, Secrétaire Chargé de la Communication, les échanges ont débuté par une présentation transversale des différents organes du PDG, faite par le camarade Aboubakar Mambimba Ndjoungui, Secrétaire Fédéral du PDG en France. S’appuyant sur les textes officiels du grand parti de masse, le « Fédéral », comme ses camarades l’appellent couramment,  a ensuite expliqué, devant une assistance qui lui a prêté une attention soutenue, le rôle du militant de base. Une ambiance studieuse a régné dans la salle durant toute cette intervention. Cela a permis au Fédéral d’insister sur la connaissance maîtrisée des Statuts et Règlements Intérieurs du parti ; démontrant avec parcimonie que l’adhésion au PDG est un acte volontaire librement consenti, qui génère des droits et des obligations.

 

  Aboubakar Mambimba Ndjoungui

Secrétaire Fédéral, Membre du Conseil National

Étayant le propos du Fédéral, le camarade Dieudonné Tahiro Aperano, Secrétaire Chargé de l’Organisation et des Élections, a présenté les attentes du PDG par rapport aux Sections et aux Comités. S’appuyant sur un tableau qu’il a composé séance tenante, le camarade Tahiro Aperano a déroulé l’organigramme du parti avec, à sa tête, le congrès, le Président du parti, le Conseil national, le bureau politique et le secrétariat exécutif.

 

  Dieudonné Tahiro Aperano, Secrétaire Chargé de l’organisation,
de la discipline et des élections

 

La camarade Yvonne Okomo Ondo, Déléguée fédérale de l’UFPDG, une des structures qui, avec l’UJPDG, constituent les deux principaux organismes spécialisés du PDG, a ensuite pris le relai. Son intervention a surtout été axée sur le rôle de plus en plus accrue des femmes dans le parti. Elle a détaillé l’organigramme du bureau national de l’UFPDG avec pour Présidente d’honneur la première dame. Elle a aussi fait un point sur les activités de la délégation fédérale de l’UFPDG.

 

 Yvonne Okomo Ondo, Déléguée Fédérale de l'UFPDG

 

 Avant que la délégation venue de Paris ne répondre aux questions des séminaristes, le trésorier général de la fédération, le camarade Paul Bekalé a édifié l’assistance sur la gestion des finances et les moyens de renflouer les caisses du comité. Soulignant l’absence de dotation des moyens de fonctionnement à la Fédération depuis 2006, le camarade Paul Bekalé a expliqué que la structure du PDG à l’extérieur que nous constituons a souvent dû trouver d’autres moyens pour continuer à poser des actions.  

 

Paul Bekalé, Trésorier Général de la Fédération

 Les échanges avec les séminaristes ont fait ressortir le besoin des militants de s’approprier les textes et comprendre le fonctionnement de leur parti. Le Fédéral a regretté l’absence des responsables de l’UJPDG à ce séminaire.

  Les séminaristes du bureau du comité Nord Pas de Calais
 

Aurelie Ndinga, Trésorière du bureau fédéral de l'UFPDG;
Leatitia Metocko, Trésorière comité Nord Pas de Calais;
et Armand Epié,  délégué chargé des élections du comité
 

Le reste des échanges a porté sur des questions liées aux préparatifs du parti par rapport à l’échéance des législatives qui doivent intervenir au Gabon avant la fin de l’année 2011. Puis, la délégation du Bureau Fédéral venue de Paris a été conviée à partager une collation avec les membres de la Section.

 

  Une partie des séminaristes

 Pour ce séminaire, le Camarade Secrétaire Fédéral Aboubakar Mambimba-Ndjoungui était accompagné des Camarades Prince Essonne Mfouolou-Ze, Dieudonné Tahiro Aperano, Paul Bekalé, Yvonne Okomo ondo, Aurélie Ndinga, respectivement Secrétaire chargé de la communication; Secrétaire Chargé de l’organisation, de la discipline et des élections; trésorier général ; déléguée fédérale de l’UFPDG et trésorière du bureau fédéral de l’UFPDG.

 

 
Assistaient à ce séminaire pour le compte du comité du nord pas de calais, les camarades Véronique Tsakoura, Armand Epié, Chimène Tsame, Leatitia Metocko, Ulrick Moukinda, Paule Marielle Boukandou respectivement Secrétaire de comité ; délégué chargé des élections ; délégué adjoint chargé des élections ; trésorière ; trésorier adjoint ; déléguée de l’UFPDG.

 

----------------------------
Fédération PDG de France
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 21-04-2011 à 10:43:41

Journée de la Femme gabonaise le 18 avril dernier : Discours du Président Ali Bongo Ondimba

La République Gabonaise a fêté le 18 avril dernier la journée de la femme gabonaise. Le Chef de l'état, Ali Bongo Ondimba, dans son discours a rendu un hommage appuyé à la femme gabonaise. "Vous en conviendrez avec moi, un pays ne peut pas se développer en marginalisant la femme ; ce serait le moyen le plus sûr de construire une société sans repère, sans idéal commun, sans valeur partagée. Une telle approche ne pourrait être la mienne, car je suis intimement convaincu que la conquête des libertés etde l'équité doit aller de paire avec une plus grande prise en compte des aspirations légitimes des femmes".

Ci-dessous l'intégralité de son allocution.

 

 

 

Mesdames, Messieurs,
Chères compatriotes,

 

En ce jour circonstanciel, l'occasion m'est donnée de rendre un hommage sincère à la femme gabonaise et de rappeler le rôle primordial qu'elle joue dans la société.

 

Vous en conviendrez avec moi, un pays ne peut pas se développer en marginalisant la femme ; ce serait le moyen le plus sûr de construire une société sans repère, sans idéal commun, sans valeur partagée. Une telle approche ne pourrait être la mienne, car je suis intimement convaincu que la conquête des libertés etde l'équité doit aller de paire avec une plus grande prise en compte des aspirations légitimes des femmes.

 

C'est pourquoi j'ai placé la femme au cœur de mon projet social. Et je sais que je peux compter sur vous qui représentez ici ce qui se fait de mieux dans l'engagement féminin.

 

En effet, certaines d'entre vous seront décorées pour leur participation à la vie associative, pour des actions courageuses par elles initiées, ou pour des actes nobles ou de solidarité.

 

D'autres seront primées dans le cadre du Grand Prix du Président de la République qui récompense l'esprit d'entreprise.

 

Perrnettez moi de rappeler que le concours du Grand Prix du Président de la République pour la promotion des activités socioéconomiques des femmes, institué par notre défunt Président Omar BONGO ONDIMBA, à qui je voudrais ici rendre un vibrant hommage, a été conçu pour être l'instrument par excellence mis à la disposition des femmes, notamment rurales, pour leur accession aux activités génératrices de revenus.

 

C'est également un des mécanismes de promotion de l'autonomisation des femmes gabonaises et partant de leur implication au processus de développement car ce concours est une source de motivation et de valorisation de leur apport à la création des richesses nationales.

 

En retenant, pour cette édition le secteur de l'agriculture, nous avons donné l'opportunité aux femmes de se mouvoir dans l'un des trois pilier majeurs du "Gabon Emergent" qui est : "le Gabon Vert".

 

Je me félicite donc de l'intérêt qu'elles ont porté à ce concours cette année, de leur adhésion à la perspective d'un développement intégral durable et partagé qui n'est plus tributaire du seul secteur pétrolier.

 

Chères compatriotes,

 

Vos parcours exceptionnels suscitent beaucoup d'espoir pour l'avenir et je sais que vous êtes des ouvrières zélées de l'émergence.

 

Il se trouve cependant que le tableau de la situation de la Femme dans notre pays n'est pas toujours reluisant. Et cela a été rappelé avec pertinence par la Première Dame à qui je veux rendre un hommage sincère et appuyé pour l'ensemble de son œuvre à I'endroit de la femme.

 

Madame la Première Dame, vos actions en effet contribuent à l'amélioration des conditions socioéconomiques des femmes. Et l'institution de la journée internationale de la veuve, à votre initiative est un succès diplomatique dont notre pays doit s'enorgueillir. Je suis convaincu que la sensibilisation qui y aura lieu chaque année contribuera, à n'en point douter, à lutter contre les dérives observées dans nos sociétés à l'endroit de la veuve.

 

Chères compatriotes,

 

Vous le savez, le concept de "femme et emploi" fait partie des préoccupations actuelles des Nations-Unies. Dans le monde entier, le problème d'accès des femmes à un emploi se pose avec acuité, surtout dans les pays en voie de développement et sous développés. Et le Gabon n'est pas en reste.

Cet état de chose s'explique par de nombreux problèmes auxquels les femmes sont confrontées, notamment le manque de qualification et de formation professionnelle, l'analphabétisme et le poids de la tradition.

C'est pourquoi, il m'a alors paru primordial d'instruire le Gouvernement à mettre un accent particulier dans la transformation du système éducatif et de formation dans le but d'en faire un véritable outil d'intégration sociale et donc d'accès à un emploi décent pour nos populations les plus vulnérables que sont les jeunes et les femmes.

 

Chères compatriotes,

 

Dès ma prise de fonction, j'ai tenu à rappeler le sens profond des symboles de la République. C'est ainsi que fut organisée la Journée du Drapeau. Il est un autre symbole dont le sens profond doit être médité en ce jour particulier, il s'agit du sceau de la République Gabonaise, une maternité allaitante.

 

A l'aube de la construction de notre nation, nous avons donc choisi d'affirmer notre attachement à la mère, la mère qui donne la vie, la mère qui nourrit. Le respect de la femme et de son rôle en tant que pivot du lien familial est une valeur cardinale enracinée dans les fondements mêmes de notre Nation.

 

Le sceau de la République vient également nous rappeler notre relation avec notre mère à tous, Ie Gabon, que nous avons le devoir de hisser au rang de pays émergent.

 

Pour ce grand chantier, la participation de toutes les filles et de tous les fils du Gabon est indispensable. Et je sais que je peux compter sur la Femme Gabonaise pour tisser les liens de la solidarité et de la cohésion nationale nécessaires à l'accomplissement des grands desseins.

 

Vive la Femme Gabonaise, 

Vive le Gabon, 

Je vous remercie

--------------------

Fédération PDG de France 

Source : Presse Présidentielle

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

xiaofeng  le 21-04-2011 à 10:58:03

T恤衫T-shirt,,google左侧排名,网站推广公司转让Company transfers,腻子粉Putty powder.实验室家具Laboratory furniture.杭州注册公司Registered companies in Hangzhou,杭州婚纱礼服网思迈婚纱.T恤衫T-shirt.Air cooler工业冷水机Air Filter.环氧树脂地板、环氧地坪漆epoxide resin.投资移民investment immigration.澳洲投资移民Australia investment immigration.香港投资移民Hong Kong investment immigration.加拿大投资移民canada Investment Immigration,美国投资移民usa Investment Immigration, 新加坡投资移民singapore Investment Immigration.

 
 
posté le 21-04-2011 à 01:26:37

Présidence de la République : Audience avec le groupe Marathon Oil

Le Président Ali Bongo Ondimba recevra en audience ce jeudi 21 avril, les responsables de la société Marathon oil.

 

Marathon oil est une société internationale spécialisé dans la découverte et l'exploitation de gisements de pétrole  et de gaz naturel. Son siège social est basé à Houston au Texas. Ses installation pétrolières sont principalement situées aux Etas-Unis, en Norvège, en Guinée équatoriale, en Angola et au Canada. Marathon Oil est également présent sur la marché de l'achemienement de gaz naturel et de pétrole brut (pour son compte ou pour d'autres entreprises).

-------------------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

xiaofeng  le 21-04-2011 à 10:58:50

T恤衫T-shirt,,google左侧排名,网站推广公司转让Company transfers,腻子粉Putty powder.实验室家具Laboratory furniture.杭州注册公司Registered companies in Hangzhou,杭州婚纱礼服网思迈婚纱.T恤衫T-shirt.Air cooler工业冷水机Air Filter.环氧树脂地板、环氧地坪漆epoxide resin.投资移民investment immigration.澳洲投资移民Australia investment immigration.香港投资移民Hong Kong investment immigration.加拿大投资移民canada Investment Immigration,美国投资移民usa Investment Immigration, 新加坡投资移民singapore Investment Immigration.

 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011