posté le 23-05-2011 à 13:06:13

Ouverture ce lundi à Libreville du 1er sommet mondial d’anthropologie

Le premier sommet mondial d’anthropologie s’ouvre ce lundi à Libreville à l’initiative du Laboratoire d’anthropologie (LABAN) de l'université Omar Bongo (UOB) de Libreville.
 
Placé sous l’égide du Forum international des anthropologues (FIA), les assises de quatre jours (23-26 mai) seront marquées par des tables rondes animées par d’éminents professeurs d’universités, dont les Anthropologues gabonais Joseph Tonda, Stéphanie Nkoghé, Maixant Mébiame Zomo de l’UOB.
 
Des enseignements de très haut niveau en sciences humaines et sociales sont attendus dans la capitale gabonaise pour ce premier rendez-vous mondial des ’’Anthropologies oubliées et des Anthropologies émergentes’’.
 
Le Pr Achille Mbembé de l’université du Witwatersrand (Afrique du sud) va centrer son exposé sur : De l’anthropologie coloniale à l’anthropologie postcoloniale : quelles mutations ?, CAI Hua (Université Beijing) va exposer sur ’’De l’entité des objets d’étude en anthropologie’’, alors que le Pr François Laplantine (Université Lyon2) axera sa communication ’’pour un retour des sujets dans une anthropologie désoccidentalisée’’.
 
Sont également attendus à Libreville Paulin Hountondji de l’université de Cotonou, (Bénin), Kawada Junzo de l’université de Yokohama (Japon).
--------------
Fédération PDG de France
source : AGP
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-05-2011 à 00:42:48

Elections législatives : Le dilemme porté à la Cour Constitutionnelle

Comme envisagée par le président de la République et l’ensemble des forces vives de la nation à propos de la tenue dans les délais impartis les prochaines élections législatives, une saisine du gouvernement a été introduite, le lundi 16 mai dernier, par le premier ministre, Chef du Gouvernement  Paul Biyoghé Mba, auprès de la Cour Constitutionnelle, en vue de statuer sur un report ou non de ces consultations.

 

La question des prochaines élections législatives cristallise, depuis plusieurs jours, le climat politique national et, à cet égard, la décision de la Haute Cour, par ailleurs très attendue, devra fixer les attentes des uns et des autres sur cet épineux dossier de la tenue ou non des élections.

 

Sur cet aspect et après la seconde rencontre des forces vives de la nation avec le président de la République, l’unanimité avait été faite autour d’un report des consultations en attendant l’introduction, dans le système électoral, des données biométriques. Cependant, la même classe politique qui subordonnait la tenue de ces élections par la biométrie appelle également au respect de la légalité.

 

Ainsi, face à ce qui peut paraître comme un dilemme, le président de la République avait annoncé que le gouvernement saisira, le moment venu, la Cour Constitutionnelle, seule autorisée à statuer en dernier ressort. Et c’est cela qui vient de se faire. La Haute Cour dispose ainsi d’un mois pour se prononcer et fixer ainsi le gouvernement et la classe politique.

-------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-05-2011 à 00:36:09

Politique/Affaire Mba Obame : les précisions du gouvernement de la République

Le gouvernement de la République, par le communiqué ci-dessous et suite au refus de monsieur Mba Obame André, de répondre à une convocation des autorités policières le vendredi 20 mai 2011, a tenu, par le biais du ministre en charge de la Justice, Garde de Sceaux, Ida Reteno Assonouet, à apporter des précisions suivantes/ Le jeudi 19 mai 2011, des agents de la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire ont été mandatés par leur hiérarchie, à l’effet de laisser à monsieur André Mba Obame une convocation l’informant de la tenue de son audition, fixée pour le vendredi 20 mai 2011 à 10 heures.

 

Le ministre de la justice, Garde des Sceaux fait constater qu’en dépit de l’information qui lui a été portée dans les formes prescrites par la loi, monsieur André Mba Obame a refusé de déférer à la convocation pour les nécessités de l’enquête, qui attend être complétée par son audition, avant la présentation de l’entier dossier au parquet de la République.

 

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, dépositaire au premier rang de l’action publique, rappelle que tout fait portant atteinte à l’ordre public conduit ses auteurs à en répondre devant les juridictions compétentes. Sous la foi du principe qui proclame que la loi est égale pour tous, selon qu’elle protège ou qu’elle réprime, le ministre de la Justice invite le parquet de la République à instruire les officiers de la police judiciaire  de réitérer la convocation à l’endroit de monsieur André Mba Obame, afin qu’il soit librement entendu sur les faits qui lui sont reprochés.

 

Prenant l’opinion nationale et internationale à témoin sur les conséquences pouvant résulter des refus répétés de monsieur André Mba Obame de coopérer aux nécessités de l’enquête, le ministre de la Justice, Garde de Sceaux rappelle, afin que nul n’en ignore, qu’au sein de l’Etat de droit, force reste à la loi.

------------------

Fédération PDG de France

source : Primature

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-05-2011 à 00:31:39

Coopération : le Ciciba au centre des échanges entre Paul Biyoghé Mba et le groupe Chinois Complant

Wang Qin, conseiller et chef de délégation de la compagnie nationale d’importation et d’exportation des équipements complet de Chine (Complant), adjudicataire du chantier de réhabilitation du centre international de civilisations bantu (Ciciba) est venu faire le point de la situation au premier ministre, Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba, le 20 mai 2011.
---------------
Fédération PDG de France
Source : Primature
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-05-2011 à 00:10:05

Présidence gabonaise du Conseil de Sécurité des Nations Unies

Le Gabon prendra la présidence du Conseil de Sécurité des Nations Unies pendant tout le mois de juin 2011.
 
Membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU pour une durée de deux ans, le Gabon joue un rôle grandissant dans la diplomatie mondiale. Depuis le 2 mars dernier, Libreville abrite d'ailleurs le Bureau Régional Des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (UNOCA).

Le Gabon a déjà assuré la Présidence du Conseil de Sécurité en mars 2010.
 
Retour sur les grandes dates de la coopération du Gabon et des Nations Unies depuis l’Accession du Président Ali Bongo Ondimba à la Magistrature Suprême :
 
- 2 mars 2011 : Inauguration du Bureau Régional des Nations Unies pour l’Afrique Centrale (ONUCA) ;
 
- 24 et 25 février 2011 : Participation du Président au Sommet tripartite Gabon - ONU - Guinée Équatoriale sur l’Ile Mbanié à New York ;
 
- Décembre 2010 : Adoption par les Nations Unies d’une résolution portant création de la Journée Internationale de la Veuve, qui sera fêtée tous les 23 juin, à l’initiative de la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba ;
 
- Décembre 2010 : Participation du Président à la Conférence sur le climat de l'ONU à Cancun ;
 
- Octobre 2010 : Participation du Président à la Conférence des Parties à la Convention sur la Diversité Biologique de Nagoya ;
 
- Septembre 2010 : Participation du Président à la Conférence de haut niveau de l’ONU sur la biodiversité à New-York ;
 
- 1er juillet 2010 : Visite au Gabon du Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon ;
 
- Mai 2010 : Participation du Président à la Conférence Internationale d’Oslo sur la déforestation et le climat ;
 
- Mars 2010 : Présidence gabonaise du Conseil de Sécurité ;
 
- Décembre 2010 : Participation du Président au Sommet de Copenhague sur le climat ;
 
- Novembre 2009 : Participation du Président au Sommet mondial sur la Sécurité Alimentaire de la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture) à Rome.
----------------
Fédération PDG de France
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011