posté le 24-06-2011 à 09:43:06

Réélection de Ban Ki Moon : entretien et félicitations du Président du Conseil de Sécurité, Ali Bongo Ondimba

Le Président Ali Bongo Ondimba et Ban Ki Moon à New York en juin 2011.
Le Chef de l’Etat, S.E. Ali Bongo Ondimba, a appelé le Secrétaire Général de l’ONU, Ban Ki Moon pour le féliciter suite à sa réélection à l’unanimité à la tête de l’organisation mondiale.
Le Président de la République a saisi cette occasion pour se réjouir de la qualité des relations de travail et des relations personnelles tissées avec le diplomate coréen.

Les deux interlocuteurs ont réaffirmé leur détermination à poursuivre cette collaboration fructueuse à une période où la scène internationale est le spectacle de diverses turbulences.
 
Ban Ki Moon a été réélu par acclamation à l’unanimité après avoir reçu vendredi le soutien des quinze pays du Conseil de Sécurité. Son mandat actuel s'achève le 31 décembre 2011. Son deuxième mandat va donc courir du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2016.
 
Ali Bongo Ondimba et Ban Ki Moon ont réitéré leur conviction commune que l’atteinte des OMD reste un défi que doivent relever tous les dirigeants africains soucieux du développement de leurs pays respectifs.
Le numéro 1 de l’ONU, à travers le Président Gabonais, aujourd’hui à la tête du Conseil de Sécurité, a remercié les pays africains de leur soutien. M. Ban Ki Moon au cours de son mandat écoulé a toujours reconnu la place et l’importance du continent, affirmant entres autres que « malgré la terrible récession mondiale, l’Afrique a été l’une des deux seules régions du monde à enregistrer une croissance économique positive. »
 
Par ailleurs, le patron de l’ONU a toujours estimé que l’Afrique n’a plus besoin de charité, mais plutôt d’investissements. « Nous entrons dans une nouvelle ère. Le moment est venu pour les investisseurs de réfléchir en termes nouveaux et de se demander comment et où investir »
 
C’est dire la parfaite convergence de vues entre le Président de la République Gabonaise et le Secrétaire Général de l’ONU en termes de vision, de projets et de démarches pour l’Afrique.
-----------------
Fédération PDG de France
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 24-06-2011 à 09:37:52

Fondation Sylvia Bongo Ondimba : Journée internationale des veuves

Journée Internationale des Veuves
Le sort des 245 millions de veuves à travers le monde ainsi que l’avenir de leurs enfants représentent une crise humanitaire silencieuse d’envergure mondiale. Plus de 100 millions de veuves vivent dans la pauvreté où leurs besoins fondamentaux ne sont pas pourvus. Dans de nombreuses sociétés, elles sont souvent dépossédées de leurs droits et de leurs biens. Les guerres, la famine et la maladie continuent d’accroître leur nombre tandis que peu de ressources juridiques, économiques ou sociales sont à leur disposition pour améliorer leurs conditions de vie.
 
Depuis 2010, la Première Dame du Gabon, Sylvia Bongo Ondimba, interpelle le monde sur cette crise profonde et sur la nécessité de soutenir ces femmes dans la reconnaissance de leurs droits et le recouvrement de leur dignité.
Grâce à son combat et par le biais de la diplomatie gabonaise, l’Assemblée générale des Nations Unies a ainsi adopté, le 21 décembre 2010, une résolution qui instaure tous les 23 juin la célébration de la « Journée internationale des veuves ». La résolution invite les États Membres, les organes du système des Nations Unies et toutes les autres organisations internationales compétentes ainsi que la société civile à sensibiliser l’opinion à la situation des veuves et de leurs enfants partout dans le monde.
Alors que le 23 juin prochain à New York Sylvia Bongo Ondimba portera les messages des veuves aux Nations Unies, dans le cadre d’une conférence d’experts organisée par la République Gabonaise et l’ONU Femmes, la Première Dame a déjà engagé une série d’actions concrètes au Gabon pour soutenir les veuves de notre pays.
 
A Libreville, des manifestations seront proposées du 23 au 25 juin, afin de sensibiliser les Gabonais sur le problème des veuves. Suite au séminaire d’experts qui s’est tenu le 24 mai à l’Assemblée nationale, un rapport détaillé sur la situation des veuves au Gabon sera remis à la Première Dame le 25 juin prochain au cours d’une cérémonie au Palais Rénovation.
Cet événement sera suivi d’une série de manifestations :
 
Inauguration du Centre Mbandja : Un centre d'accueil et d'une ligne découte pour les veuves.
 
Le Centre Mbandja permettra de renforcer les capacités des associations, grâce à des formations adéquates. Il abritera également une cellule d’écoute et d’accompagnement dédiée aux veuves et leur fournira une assistance psychosociale et juridique. Une ligne verte gratuite pour les femmes en détresse sera aussi disponible.
 
Organisation de la foire "Actions Solidarité veuves"
 
Cette foire aura lieu les 23, 24 et 25 juin de 15h00 à 21h00 sur le site de Gabon Expo. Cette animation populaire sera le lieu de rencontre des populations qui pourront s’informer, échanger avec des experts et célébrer cette première édition de la Journée Internationale des Veuves. Plusieurs artistes se produiront sur scène en soirée.

Marche de soutien des veuves à l'action de la Première Dame

Pour terminer la journée, une marche populaire regroupant des associations de veuves, de femmes et de jeunes sera organisée. Le cortège partira du Ministère de la fonction publique à 15h pour se terminer à 17h10 à Gabon Expo.
L’ensemble de ces manifestations auxquelles s’additionne une vaste campagne d’information qui a débuté mi-juin (spots publicitaires télévisées et radiophoniques, documentaires, témoignages, reportages, articles de fonds, affichages publics) ont pour objectif de sensibiliser les Gabonais au sort des veuves et de leurs enfants et d’informer les veuves de leurs droits.
 
La Fondation Sylvia Bongo Ondimba, « pour la famille », a pour but de promouvoir la participation des jeunes et des la femmes au développement du Gabon. Elle agit dans trois domaines d’actions prioritaires : l’éducation de la jeunesse, les droits et la promotion de la femme et l’insertion des personnes fragilisées.

Pour en savoir plus, visitez le site de la Première Dame Sylvia Bongo Ondimba : http://www.fondationsylviabongoondimba.og

----------------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

Nike TN Foot Locker  le 24-06-2011 à 13:04:11  (site)

Pour terminer la journée, une marche populaire regroupant des associations de veuves, de femmes et de jeunes sera organisée. Le cortège partira du Ministère de la fonction publique à 15h pour se terminer à 17h10 à Gabon Expo. Air Rift

 
 
posté le 24-06-2011 à 09:22:36

Le Président Ali Bongo Ondimba en direct

 

 

 Lundi 27 juin sur sa page officielle Facebook, le Président Ali Bongo Ondimba offre aux internautes une occasion unique de dialoguer pour participer ensemble à la construction d'un Gabon Emergent.

 

Posez vos questions directement au Président lundi 27 juin de 9h à 17h (heure gabonaise) sur le thème de "l'emploi des jeunes".

 

S.E Ali Bongo Ondimba vous répondra prochainement lors d'une émission diffusée à la télévision gabonaise et sur Internet.

 

Vos questions et votre profil Facebook sont susceptibles d'être sélectionnés pour cette émission.

 

Participez à cet évènement avec vos amis !

Rendez-vous sur la page officielle Facebook du Président Ali Bongo Ondimba : http://www.facebook.com/alibongoondimba

------------------

Fédération PDG de France


 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 23-06-2011 à 14:23:03

Des récompenses pour les agents méritants de l’Administration gabonaise à partir de 2012

Le Premier ministre gabonais Paul Biyoghe Mba a annoncé, mercredi à Libreville, que des "trophées de l’administration gabonaise" seront désormais attribués en récompenses, à compter de l’année prochaine, aux agents ou à des services qui se seront distingués par la qualité de leurs prestations.

 

Les trophées seront remis à l’occasion de la journée africaine de l’administration et du service public, a indiqué M. Biyoghe Mba, à l’occasion de la célébration de la 12ème édition de la journée africaine de l’administration et du service public, évènement placé cette année au Gabon sous le thème : "une administration au service du citoyen".

 

Le chef du gouvernement gabonais a invité le ministre de la fonction publique à engager "une réflexion pour prendre en compte, plus que par le passé, le mérite dans la gestion des carrières des agents de l’Etat".

 

"Nous allons nous investir afin de doter notre administration de managers compétents et vertueux, aptes à conduire le changement, à transformer une vision en réalité", a déclaré M. Paul Biyoghe Mba, indiquant que la réalisation d’une telle ambition passe par des mesures audacieuses et courageuses et la correction d’un certain nombre de dérives.

 

Il a rappelé que le gouvernement avait pris récemment des "mesures radicales pour juguler soit des comportements inappropriés soit une inefficacité trop flagrante".

 

A l’issue du conseil des ministres tenu, début juin à Koula-Moutou, chef-lieu de la province de l’Ogooué-Lolo, dans le sud-est du Gabon, le président Ali Bongo, dénonçant une corruption généralisée au niveau du ministère de l’Habitat et du logement, a décidé de limoger tous les responsables de ce département ministériel et de les remettre à la disposition du ministère de la Fonction publique.

 

Auparavant, 707 fonctionnaires fantômes avaient été rayés des effectifs de la fonction publique, à l’issue d’une opération de recensement des agents de l’Etat qui s’est déroulée de novembre à février 2009.

 

"Nous n’hésiterons pas à le faire à nouveau si les circonstances l’exigent", a martelé le chef du gouvernement gabonais.

 

Outre promouvoir et récompenser les mérites, le Premier ministre a également fait savoir que le gouvernement gabonais envisageait de renforcer les capacités des agents de l’Administration, par des partenariats avec les instituts de formation de haut niveau, ainsi que de parvenir rapidement à un mécanisme de certification des services pour la promotion de la qualité et la culture du résultat.

 

"La prise en compte des enjeux d’un service public moderne exige un certain nombre d’aménagements au niveau de l’administration publique qui impliquent, entre autres, la remise en cause de certaines pratiques, aussi bien en termes d’objectifs qu’en ce qui concerne les principes", a déclaré M. Paul Biyoghe Mba.

 

Selon le Premier ministre gabonais, "une administration au service du citoyen doit avant tout et de façon permanente viser la satisfaction des usagers, de même qu’elle doit garantir la continuité du service, l’égalité, la neutralité entre les citoyens"

 

"C’est pourquoi notre administration doit opérer les changements qualitatifs indispensables, se restructurer et devenir un partenaire privilégié dans les processus de transformations économique et sociale", a-t-il conclu.

--------------

Fédération PDG de France

source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 22-06-2011 à 13:16:00

Libreville se mobilise pour la première journée internationale des veuves

Une forte mobilisation est enregistrée à Libreville, la capitale gabonaise, à un jour de la célébration, jeudi prochain, de la première journée internationale des veuves.

 

La mobilisation se justifie d’autant plus que l’Assemblée générale des Nations unies a adopté la journée, le 21 décembre 2010, à la suite d’une requête introduite par la première Dame du Gabon, Mme Sylvia Bongo Ondimba.

 

Lundi, le ministre délégué auprès de la famille, Claudine Menvoula, a présidé l’ouverture d’un séminaire d’information et de senibilisation aux problématiques de veuves au Gabon, destiné à identifier et mettre en oeuvre, à court terme, des mesures susceptibles d’améliorer, de manière significative, la prise en charge juridique et socio-économique des veuves

 

La rencontre, qui s’est achevée au Palais Léon Mba, siège de l’Assemblée nationale gabonaise, a été précédée le 24 mai dernier par une table ronde orgnisée par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba.

 

La mobilisation a gagné jusqu’à la petite localité du Cap Estérias, à une trentaine de km au nord de Libreville, où la célébration de la première journée internationale des veuves sera marquée, jeudi prochain, par une autre table ronde sur le thème : la Protection des droits des veuves et des orphelins.

 

La table-ronde se déroulera dans la salle des mariages de la mairie et sera animée par le maire du Cap Estérias, Séraphin Médico qui, il y a un mois, avait invité les habitants de la localité à respecter les droits des veuves, menaçant de traduire en justice tous ceux qui se rendront coupables, dans la ville, des actes de violation des droits des veuves.

---------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011