posté le 18-08-2011 à 16:55:38

Ali Bongo Ondimba confirme la tenue des élections législatives sans biométrie

Le président gabonais Ali Bongo a annoncé, mardi soir à Libreville, que les élections législatives prévues avant la fin de cette année se tiendront sans biométrie, dans son discours à la Nation à la veille de la célébration de la fête de l’indépendance.

 

‘’La Cour a procédé à son arbitrage sur la biométrie et la demande de report des élections. "Conformément à la légalité républicaine, et en tant que garant de la Constitution, je m’y soumets, comme tout acteur politique doit se soumettre aux lois qui gouvernent son pays", a déclaré le présiodent Ali Bongo Ondimba.

 

Le chef de l’Etat gabonais a exhorté la classe politique à accepter cette décision et à veiller à ce que les prochaines élections législatives se déroulent au mieux, pour permettre à chacun de s’exprimer en toute liberté.

 

Après audition des acteurs politiques et des institutions telles que l’Assemblée nationale et le Sénat, la Cour constitutionnelle du Gabon a rejeté en juin dernier, pour vice de forme, une requête du gouvernement demandant le report à 2012 des élections législatives prévues avant la fin de l’année 2011, afin d’introduire les données biométriques dans le fichier électoral.

 

‘’En l’état actuel de la législation en vigueur qui ne mentionne la biométrie nulle part pour ainsi traduire en actes normatifs l’accord politique du 9 mai 2011, et en l’absence au dossier d’un quelconque élément attestant de l’exécution des opérations relatives à l’application de la biométrie, il n’y a lieu à évocation ni d’un cas de force majeure, ni de report des élections des élections législatives en vue du renouvellement de l’Assemblée nationale’’, ont délibéré les neuf juges de la Cour constitutionnelle.

-------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 18-08-2011 à 16:04:09

Promesse de campagne du président Ali Bongo Ondimba : Revalorisation de la bourse des étudiants gabonais

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a annoncé, mardi à Libreville, la revalorisation de 25% de la bourse des étudiants gabonais poursuivant leurs études au pays, dans un discours à la Nation à l’occasion de la fête nationale du 17 août.

 

"Le taux des bourses sera immédiatement revalorisé de 25% pour les étudiants inscrits localement", a déclaré le chef de l’Etat, dans un discours fleuve à la télévision nationale.

 

Le montant de la bourse est actuellement de 66.000 FCFA par mois pour tous les étudiants gabonais inscrits au pays dans les universités et les grandes écoles.

 

‘’Faire des études au Gabon ne doit plus être considéré comme une punition ou une injustice’’, a souligné le chef de l’Etat qui a également  annoncé un rélèvement de 10% de la bourse des étudiants gabonais inscrits à l’étranger.

 

‘’Envoyer des étudiants à l’étranger et les laisser sous le seuil de pauvreté est tout simplement inacceptable’’, a-t-il dit.

 

"C’est pourquoi nous entamons la régularisation progressive de cette situation en procédant notamment à l’augementation du montant de la bourse d’études de 10% pour les étudiants à l’étranger dès cette année’’, a-t-il expliqué.

 

"Dans les trois années à venir, cette situation devrait être complètement résorbée", a indiqué le président Ali Bongo Ondimba qui a aussi  annoncé la création d’une bourse du mérite, expliquant que la promotion du mérite et le maintien de l’excellence ne sont pas incompatibles avec la solidarité nationale.

 

Toutes ces mesures, a-t-il poursuivi, sont financées par les économies engrangées par l’audit et le toilletage des fichiers des boures et et stages.

 

Par ailleurs, le président Ali Bongo Ondimba a annoncé la mise à disposition d’une enveloppe de 5 milliards de FCFA pour le règlement de toutes les réclamations de la Prime d’incitation à la fonction enseignante (PIFE) pour les enseignants n’ayant pas été pris en compte l’année dernière.

 

Cette enveloppe permettra aussi le règlement, d’ici fin septembre, de la prime d’incitation à la recherche pour le troisième trimestre et la mise à disposition des fonds nécessaires pour l’échéance du quatrième trimestre, ainsi que l’harmonisation de l’indemnité de logement pour les enseignants expatriés.

 

Le chef de l’Etat a demandé que des postes budgétaires soient octroyés aux enseignants de l’Ecole normale supérieure (ENS) de la promotion de 2009-2010.

---------------

Fédération de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 

Ate mveng  le 18-08-2011 à 17:55:48

Je crois qu'il ne suffit pas seulement d'augmenter toutes les bourses, il y a lieu d'analyser les secteurs en manque de cadres gabonais et inciter les jeunes à aborder ces filières par des bourses différentes des autres. Ce n'est qu'un avis

 
 
posté le 18-08-2011 à 01:22:49

Futurs logements sociaux à Angondjé

Logements sociaux, une première au Gabon. En images les futurs logements dans la zone d'Angondjé.

 

 

  Vue des futures villas

 

 

  Des logements de qualité

 

 

  Utilisation massive du bois gabonais 

 

 

 

 

 

  ------------------

Fédération PDG de France

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 16-08-2011 à 15:20:53

Message du Président Barack Obama à son homologue gabonais

A l'occasion du 51ème anniversaire de l'Indépendance du Gabon, le Président des Etats-Unis, Barack Obama, a salué les "positions courageuses" du Gabon prises en soutien de l'action du Conseil de Sécurité des Nations-Unies, mais aussi pour « les progrès que le Gabon a réalisés récemment en vue d'accroître sa liberté et sa prospérité ».
 
« Monsieur le Président, au nom du peuple américain, c'est avec un grand plaisir que je félicite le peuple de la République Gabonaise à l'occasion de la célébration du 51è'" anniversaire de son indépendance.

Nous accordons une importance particulière à l'amitié entre nos deux pays, et nous nous réjouissons d'élargir ainsi notre coopération bilatérale. Nous vous remercions pour les positions courageuses prises par votre pays en soutien de l'action du Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Je vous félicite des progrès que le Gabon a réalisés récemment en vue d'accroitre sa liberté et sa prospérité. Alors que vous luttez pour mettre en place une gouvernance transparente et démocratique pour le peuple gabonais, les Etats-Unis sont à vos côtés. J'espère que les années à venir seront des années de paix et de stabilité pour le Gabon.

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Président de la République, l'expression de ma très haute considération.

Barack Obama»
-----------------
Fédération PDG de France
 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
posté le 16-08-2011 à 15:12:25

Début des manifestations du 51ème anniversaire de l’indépendance du Gabon

Le président gabonais Ali Bongo Ondimba a lancé, ce mardi matin à Libreville, les manifestations du 51ème anniversaire de l'accession à la souveraineté internationale du Gabon, ancienne colonie française, indépendant depuis le 17 août 1960.

 

A cette occasion, le chef de l’Etat a déposé une gerbe de fleurs au mausolée du président Léon Mba, le père de l’indépendance et premier président du Gabon de 1961 à 1967, décédé le 27 novembre de la même année à Paris (France).

 

Le chef de l’Etat s’est ensuite rendu sur le Boulevard Triomphal Omar Bongo, pour décorer des personnalités étrangères et gabonaises, dont son épouse Sylvia Bongo Ondimba, dans l’ordre du mérite national, la plus haute distinction honorifique du pays.

 

Auparavant, le Premier ministre gabonais, M. Paul Biyoghe Mba, avait sacrifié au rituel en remettant les médailles de chavalier, commandeur et officier dans l’ordre du mérite national à des récipiendaires triés sur le volet.

 

La cérémonie de remise des décorations s’est achevée par un carnaval, une manifestation haute en couleurs, clôturant la 12ème édition de la fête des cultures qui a démarré vendredi dernier sous le thème "Identités créatrices et patrimoine en partage".

 

Le carnaval a été ouvert par une quarantaine de groupes de danses en provenance des neuf provinces du pays qui ont rivalisé de talent lors de leur bref passage devant la tribune d’honneur où avaient pris place le chef de l’Etat et son épouse, les membres du gouvernement, des corps constitués, les diplomates...

 

La journée de mercredi 17 août constituera le point culminant des manifestations du 51ème anniversaire de l’indépendance avec l’imposant défilé militaire qui sera organisé sur le boulevard de l’indépendance sur le front de mer à Libreville.

 

Une allocution du chef de l’Etat est attendue mardi soir, à la veille des festivités que les autorités gabonaises ont voulu plutôt sobres cette année, pour être en phase avec la nouvelle politique de rigueur instituée par le président Ali Bongo Ondimba, qui célèbre la 2ème fête de l’indépendance de son septennat.

 

Au pouvoir depuis le 16 novembre 2009, date de sa prestation de serment en qualité de 3ème président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimaba a succédé à Omar Bongo Ondimba, décédé le 8 juin 2009 à Barcelone.

----------------

Fédération PDG de France

Source : AGP

 


Commentaires

   Commentaires terminés   Fermer les commentaires
 
0 commentaire
 
 
 

Ajouter un commentaire

Pseudo : Réserve ton pseudo ici
Email :
Site :
Commentaire :

Smileys

 
 
 
Rappel article
 
 
Tous droits réservés Fédération PDG de France 2011