VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 28-02-2011 à 18:34:48

Le Secrétaire Général du PDG, Faustin BOUKOUBI rappelle les militants de la Nyanga à l'ordre

PDG/Les militants de la Nyanga rappelés à l’ordre
 
 
En marge des assises des 8è journées parlementaires auxquelles il a pris part, le Camarade Secrétaire Général du Parti démocratique gabonais, Faustin Boukoubi, accompagné de plusieurs membres du secrétariat exécutif qui était l’hôte de la permanence provinciale, le 18 février 2011, a rappelés les militants à l’ordre et à la cohésion au sein du PDG ce, en prévision aux consultations à venir.
 
Accueilli par la Secrétaire provinciale de cette formation politique, Edwige Ignanga Mavoungou, Faustin Boukoubi a, après les civilités d’usage, écouté attentivement le message des militantes du Parti démocratique gabonais.Dans son allocution prononcée après l’exécution de l’hymne du parti, Edwige Ignanga Mavoungou a remercié le chef de la délégation du Secrétariat exécutif pour avoir pensé à leur rendre visite et voir dans quelles conditions elles travaillent.

Rappelant au passage le camarade secrétaire général de ce qu’elle avait en charge 23 fédérations qui représentent un électorat non négligeable. D’où son appel à un sursaut d’orgueil envers ses militantes et militants pour que les prochaines élections reflètent le vrai visage d’un PDG toujours conquérant et victorieux.

Les femmes de l’Union des femmes du Parti démocratique gabonais (UFPDG) ont réaffirmé leur attachement aux idéaux de l’émergence et ont pris la ferme détermination de donner des scores dignes lors des prochaines consultations.

En réponse aux militantes, le Camarade Secrétaire Général, très ému pour cet accueil auquel il ne s’attendait pas, a dit être animé par trois sentiments : De joie, de mécontentement et d’espoir. Faustin Boukoubi a parlé de la joie parce qu’à la vue de la mobilisation qu’a entretenue les groupes d’animation du parti, il ne saurait qu’avoir ce sentiment.

De même que, face à une mobilisation sans précédent des militantes depuis l’aéroport jusqu’à l’esplanade de la salle polyvalente où ont eu lieu les travaux de ces 8è journées parlementaires, l’on ne peut qu’être en joie.

Ensuite, le mécontentement du Secrétaire général du PDG a été signifié du fait que, lors des mobilisations, on aperçoit des foules de personnes habillées aux couleurs du parti. Mais, au sortir des consultations, les candidats investis par le PDG sont toujours battus.

Pour cela, Faustin Boukoubi a manifesté sa désapprobation à l’égard de celles qui pensent que c’est une fatalité. Il a également insisté sur la cohésion et l’appartenance sincère et véritable qui devrait animer chaque militantes. Le chef de la délégation du Secrétariat exécutif s’est insurgé du manque de maturité militante des adhérents du PDG.

Il a aussi pointé d’un doigt accusateur, certains responsables des organes de base qui ne seraient pas à la hauteur des responsabilités placées en eux. Sans faire dans la langue de bois, l’hôte de la permanence provinciale du PDG a informé à l’assistance composée en majorité des militantes acquises à la cause de leur parti que dorénavant, les investitures se feront selon le choix de la base.

Une manière de couper court à toute autre considération qui n’a fait que ternir l’image de cette formation politique.
Faustin Boukoubi a insisté sur le caractère que devra afficher tout adhérent dans un parti.

Pour lui, une adhésion suppose une acceptation des règles et règlements qui régissent cet ensemble. Les militants du PDG devraient s’armer de foi et de courage ; sans plus se mettre les bâtons dans les roues, au détriment des militants restés fidèles au triptyque « Dialogue-Tolérance-Paix » qui est le fondement du PDG.

Après ces échanges, le Secrétaire général a reçu des présents des militantes de Tchibanga pour son arrivée au siège provincial du Parti. 
 
JM
Source : www.pdg.ga