VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 18-03-2011 à 01:26:12

La Fonction publique Gabonaise à l'épreuve des réformes

Remettre en cause et adapter la Fonction Publique aux normes standards

 

Ouvertes le 16 mars 2011 à Libreville par le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba, les journées de réflexion sur les stages professionnels s’entendent être un véritable détonateur pour une remise en cause de la Fonction publique afin de l’adapter aux exigences du moment.

 

Dans son discours circonstanciel, le Ministre du Budget, des Fonds publics et de la Fonction publique, Chargé de la Réforme de l’Etat, Emmanuel  Issoze Ngondet a redéfini ce qu’attendent les pouvoirs publics de la tenue de ces journées de réflexion.

 

«  La tenue des présentes journées de réflexion sur les stages professionnels me donne l’occasion de vous réaffirmer, l’engagement pris par le Chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, de placer la réforme de l’administration publique, au centre de la réalisation de son projet politique, au service du Gabon et au bénéfice des gabonais » a t-il déclaré.

 

Pour lui, la modernisation de l’outil de fonctionnement que sont les ressources humaines passe forcement par sa formation en continu par des stages et des remises à niveau. « Débuté par un audit de la Fonction publique dont les conclusions sont attendues incessamment, les stages professionnels font ressortir des irrégularités et des dysfonctionnements notoires qui conduisent à tenir les présentes  journées », a encore ajouté le ministre.

 

S’agissant justement des stages, le chef de ce département ministériel a relevé que ceux organisés jusque-là, loin de d’avoir bénéficié à l’Etat et ce, malgré d’énormes moyens mis à contribution, ont plutôt été l’occasion pour l’agent bénéficiaire d’améliorer sa situation personnelle, sans conséquence sur la qualité du service public rendu.

 

Les présentes  journées seront également une occasion pour les participants, de revisiter le cadre juridique des stages professionnels qui ne répond plus  aux exigences du moment car, datant de plus de quarante ans. Le ministre a aussi pointé du doigt la manière avec laquelle ceux ayant en charge cet épineux dossier ont jusque-là, mené celui-ci. La nouvelle vision, a-t-il poursuivi, doit rendre obligatoirement une réorientation des ressources humaines et portant des politiques et plans de formation.

 

Le stage professionnel ne sera donc plus une faveur qu’on offrirait à l’agent public, mais, plutôt l’expression d’une politique publique. Avant de clore son propos, Emmanuel Issoze Ngondet a dit attendre des présentes assises pour qu’elle remette la fonction publique sur les rails afin qu’elle joue véritablement son rôle de catalyseur de l’action du Gouvernement.

 

Pour y parvenir, il estime que la Fonction publique gabonaise doit impérativement être renouvelée  car, après avoir adopté la Charte de la Fonction publique en Afrique lors de la 3è conférence biennale des ministres de la Fonction publique, le Gabon ne saurait rester en marge de l’évolution actuelle. D’où la nécessité de rechercher, en tout temps,  la performance, la compétence, la transparence, la responsabilité, le service qui sous-tendent l’image d’une Fonction publique émergente.

 

Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Paul Biyoghé Mba pour sa part, a appelé, dans son discours d’ouverture, à une valorisation de al ressource humaine pour une administration performante. Pour lui, elle doit être le véritable moteur de développement et c’est bien la mission que lui assigne, le projet de société du Président de la République, « L’Avenir en confiance ».

 

Paul Biyoghé Mba a réitéré les missions assignées à la Fonction publique en précisant qu’elle avait un double défi à relever : celui de s’adapter à un environnement mondialisé en adoptant les standards internationaux de performance, mais également celui de prendre toute la mesure de ses obligations envers les citoyens-administrés-usagers, afin de leur fournir un service public de qualité.

 

Il s’agira alors de revisiter ses modes de pensée et de fonctionnement, mais aussi, compte tenu de la complexité croissante des politiques à conduire, de diversifier ses compétences et en rehausser le niveau. Pour ce qui concerne la formation, le Chef du gouvernement a dit la Fonction publique devra désormais répondre de façon durable et adaptée au meilleur rapport qualité/coût dans la transparence et dans le respect des droits de l’homme et de la démocratie, aux besoins de des usagers, en les plaçant au centre de leurs préoccupations.

 

In fine, il s’agit d’avoir une lecture citoyenne et républicaine des normes établies. Les journées de réflexion sur les stages professionnels s’achèvent ce jour avec certainement, de pertinentes recommandations.

--------------

Fédération PDG de France

Source : Gouvernement