VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 19-03-2011 à 22:37:29

Construction d’un port en eaux profondes à Mayumba : Création massive d'emplois

Dans le cadre du Plan Directeur National d’Infrastructures, le Gabon a lancé le projet de la construction du port en eau profonde de Mayumba, situé dans le sud-ouest du pays à environ 196 kilomètres de la capitale économique du Congo-Brazzaville, Pointe-Noire.

 

Ce port servirait principalement à accroître la valeur de la région grâce à la commercialisation et à l’exportation de ses ressources naturelles (le fer, le bois, le pétrole, le talc, l’or, le manganèse, le marbre, les produits agricoles et de la pêche). Il devrait également permettre d’améliorer l’accessibilité à la région de la Nyanga et de créer un environnement commercial favorisant le développement de la pêche industrielle et de zones marines de plaisance. L’ambition est également d’en faire un port majeur de transit pour l’ensemble de la région d’Afrique centrale.

Le projet du port sera financé par un partenariat public-privé. Il comprendra trois composantes : le port et les services associés, une route reliant la région de la Nyanga à la mer et un pont sur la lagune Banio menant au port.

Les dernières études de faisabilité ont été réalisées en 2008 – 2009. Le projet en est actuellement au stade d’APS (avant-projet sommaire).


Principales caractéristiques :
- 5 quais : 1 quai minéralier / 1 quai pour le bois / 3 quais de commerce ;
- Infrastructures annexes : capitainerie ; zones de stockage ; zones de vrac ; une route 2 voies (éventuellement 4 voies) de 109 km pour relier Mayumba à Tchibanga ; un pont sur la lagune Banio pour assurer l’accès au port ;
- Prévisions de trafic : 2,5 millions de tonnes/an, avec possibilité de monter progressivement jusqu’à 10 millions tonnes/an ;
- Rendement de chargement : de 1 000 à 2 000 tonnes/heure ;
- Estimations budgétaires : 250 à 260 millions d’euros financés à travers un partenariat public-privé ;
- Durée de réalisation : 36 mois ;
 

Création d’emploi :
• 10 000 à 20 000 emplois directs et indirects pendant la phase de construction
• 10 000 à 20 000 emplois directs et indirects pour l’exploitation du port.

Le gouvernement du Gabon a pour ambition de contribuer à la croissance économique de la région méridionale du pays qui contient des quantités importantes de bois, ainsi que d’autres ressources minières, telles que le marbre, le fer, les minerais et d’autres ressources qui, bien que non exploitées, recèlent un potentiel important. Les incidences économiques du futur port en eau profonde de Mayumba sont estimées à plus de 10 milliards USD de produits intérieur brut, avec une création d’emplois estimée entre 50 000 et 100 000

------------

Fédération PDG de France