VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 25-03-2011 à 21:18:58

Ali Bongo Ondimba appelle les hommes d’affaires turcs à investir au Gabon

 

 Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba, a appelé vendredi à Libreville, les hommes d’affaires turcs à investir au Gabon, lors du premier forum économique Gabon-Turquie destiné à développer les opportunités d’affaires entre les operateurs économiques des deux pays.

 

 

‘’J’invite alors les opérateurs économiques de Turquie à saisir les opportunités que le Gabon offre pour investir en toute confiance dans notre pays, car investir au Gabon, c’est investir dans un pays où les ressources naturelles sont disponibles pour un meilleur rapprochement des unités de production aux sources d’approvisionnement en matières premières’’, a vanté le chef de l’Etat, gabonais, en présence de son homologue turc, Abdullah Gül, en visite officielle de 48h au Gabon.

 

Le président gabonais a aussi indiqué qu’investir au Gabon, c’est investir dans un pays jeune et ouvert sur le monde avec des infrastructures en matières énergétique, de transport et de communication en cours de modernisation.

 

Il a, à cette occasion, vanté le système bancaire et financier gabonais qui serait des plus fiables et des plus dynamiques du continent. Dans l’optique de rendre attrayante la ‘’destination Gabon’’, pour les investisseurs étrangers, Ali Bongo Ondimba a par ailleurs évoqué la création des zones spéciales économiques (ZSE) qui, selon lui, présenterait de réels avantages, incluant notamment l’exemption des taxes sur les bénéfices pendant 10 ans et l’exonération totale de la Taxe sur la valeur ajoutée (TVA), ainsi que des droits de douane sur les biens d’équipements importés par les nouveaux investisseurs.

 

Selon de sources concordantes, c’est plus d’une centaine d’hommes d’affaires turcs qui accompagnent le président, Abdullah Gül au cours de sa visite au Gabon.

 

Le Gabon qui présente des atouts multiples dans différents secteurs, espère atteindre une croissance à deux chiffres soutenue par des nouveaux investissements dans les secteurs structurants et à forte valeur ajoutée.

 

Selon le chef de l’Etat gabonais, la diversification de l’économie du pays repose désormais sur une véritable économie de production et non une économie de rente.

 

C’est dans cette perspective que le pays a décidé en 2010 de l’arrêt des exportations des grumes de bois avec la mise en place concomitante, des mesures incitatives visant à encourager la transformation sur place du bois dont regorge le Gabon.

 

Le président Ali Bongo Ondimba s’est par ailleurs réjoui que le Gabon soit compté dans la politique africaine de la Turquie, comme une nouvelle place forte des relations qui se tissent entre ce pays d’Asie mineure et le continent africain.

 

Avant l’ouverture du forum, les deux hommes d’Etat on signé cinq accords et la négociation d’autres instruments par les experts de deux pays a eu lieu au palais présidentiel dont les contours n’ont pas été précisés.

 

Arrivée dans la nuit de jeudi à Libreville, le président turc quittera le Gabon samedi pour Accra, au Ghana, prochaine étape de son périple africain.

---------------

Fédération PDG de France

source : AGP