VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 28-03-2011 à 00:28:33

Le Gabon vert : Présentation du Parc national de Birougou

LE PARC NATIONAL DE BIROUGOU

 

 

Date de création : 2002
Superficie : 690 km2
Point culminant : Mont Birougou, 975m
Localisation : Province de Ngounié. Dans le sud du massif de Chaillu, site dénommé d'après le mont Bigourou.
Villages les plus proches : Popa, Moudouma, Mbigou, Bolapessa
Aéroports les plus proches : Koulamoutou, Mbigou
Topographie : Bassin versant des rivières Nyanga, Lolo et Onoy
Habitats : Forêt humide tropicale, forêt de brume
Particularité : Paysages de montagne, refuge forestier d'une grande richesse biologique
Statut international : Partie la moins perturbée du Massif du Chaillu, site critique de l’UICN.

Lieu privilégié pour l’exploration et la recherche

Le Parc National de Birougou est au centre du Massif du Chaillu, qui dispose d'importantes richesses biologiques et culturelles. Ayant été relativement peu étudié, ce n'est qu'en 1984 qu'on a découvert, dans cette zone, la présence d'un primate jusqu'alors inconnu de la science : le singe à queue de soleil. Quelles autres surprises nous attendent? Les trois étapes du développement prévu du parc comprennent un appui aux communautés locales tout en développant le parc pour la recherche scientifique et, ultérieurement, pour le tourisme.
 

Pour le bénéfice des populations locales

La stratégie, en trois étapes, pour cette région consiste à créer des emplois, et à fournir les formations requises, pour les communautés riveraines du parc, qui jusqu'alors dépendaient fortement de la viande de brousse. L'objectif est d'attirer les touristes pour voir le singe à queue de soleil - une espèce rare - ainsi que d'autres animaux et richesses culturelles et historiques. Mais avant cela, des études de base sont essentielles pour estimer les densités des animaux, habituer les primates et mieux documenter l'historique fascinant de Birougou. Ces recherches permettront d'identifier les sites ayant le meilleur potentiel pour le tourisme. La création d'un centre de recherches, portant principalement sur le massif du Chaillu, est envisagée à Popa, en conjonction avec le développement de sources alternatives de protéine (pour éradiquer la chasse des primates). Parallèlement, les résidents locaux peuvent commencer à commercialiser durablement des produits forestiers et à produire des objets d'artisanat pour les vendre aux touristes. 

 

Birougou peut devenir un modèle pour les programmes alliant la réduction de la pauvreté aux objectifs de développement durable des parcs. Les habitants de cette zone dotée d'importantes richesses biologiques, peuvent enrichir leurs communautés en associant leur futur à celui de la forêt qui les entoure.

----------------

Fédération PDG de France

source : Gabon vert