VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 28-03-2011 à 18:50:56

4ème Conseil de Ministres délocalisé dans l'ogooué Ivindo : La parc National de la Lopé

Le président Ali Bongo Ondimba séjourne depuis ce matin dans la province de l'ogooué Ivindo pour son 4ème conseil de Ministres délocalisé.Le Chef de l'état visitera les grands centres de  cette province : Makokou, Boué, Ovan, Mékambo.

 

 

 

 

C'est dans cette province que l'on retrouve le site classé au patrimoine mondiale de l'UNESCO en 2007. Ce site n'est autre que le célèbre parc national de la Lopé.

 

 LE PARC NATIONAL DE LA LOPÉ

Date de création : 2002
Superficie : 4970 km²
Point culminant : Mont Iboundji, 972m. Deux autres sommets à 960m d’altitude.

Localisation : Le long du fleuve Ogooué, situé à la jonction de l'Ogooué-Ivindo, de l'Ogooué-Lolo et du Moyen-Ogooué

Provinces : Ogooué-Ivindo, Ogooué-Lolo, Moyen-Ogooué, Ngounié
Villes les plus proches : Lopé, Booué
Gare ferroviaire : Lopé
Topographie : Massif du Chaillu
Principaux cours d’eau : Ogooué, Offoué
Habitats : Forêt humide primaire et secondaire, forêts galeries, savane

Particularité : Paysage de mosaïque de forêt et de savane. Les plus grandes concentrations de mandrills, des traces de l'homme datant de plus de 400 000 ans

Statut : Site du patrimoine mondial, site critique pour la conservation (UICN)

 


Une densité élevée de mammifères

Le Parc National de la Lopé abrite les plus hautes densités de mammifères connues d’une forêt pluviale, notamment le record de trois éléphants par kilomètre carré dans les forêts à marantacées du nord. Ces forêts sont entourées par des savanes anciennes âgées de plus de 40 000 ans.
La Lopé est mondialement renommée pour les spectaculaires mandrills. On a compté plus d’un millier d’individus dans un seul groupe (1 350 mandrills recensés en 1996) : c’est le plus grand rassemblement connu de primates (à l’exception de l’espèce humaine). Ces dernières années, la plus riche information scientifique sur ces singes est venu de la Lopé. Il en est de même pour la recherche sur les gorilles et sur les éléphants de la forêt. Les potamochères se rassemblent également en grands troupeaux dans le Parc.

Le site fondateur du tourisme technologique

Grand massif forestier le plus accessible en Afrique équatoriale et centre de recherche scientifique reconnu, le parc national de la Lopé mérite le titre de fondateur du « tourisme technologique » en Afrique.
L'idée consiste à créer un modèle d'écotourisme inédit utilisant les nouvelles technologies pour voir de près une faune habituellement approchée seulement des scientifiques. A la Lopé, la technologie serait disponible pour des milliers de visiteurs, intégrée à des méthodes d'interprétation innovantes afin de rendre accessibles les sciences de la nature. Des investissements permettront d'améliorer les infrastructures telles que la gare et l'entrée du parc pour la satisfaction des visiteurs.
De plus, la vallée de l'Ogooué est un riche sanctuaire préhistorique. La Lopé est l'un des sites archéologiques les plus anciens en Afrique, avec des pointes de flèche de l'Age de la Pierre, des gravures rupestres de l'Age du Fer et d'autres signes d'occupation humaine vieux de 400 000 ans. De nombreux restes de villages préhistoriques, objets de recherches scientifiques, sont encore visibles sur les sommets de collines en savane et sont l'occasion pour les visiteurs de faire un voyage dans le temps.

La Lopé est un site idéal pour la recherche en forêt. La Station d'Etude des Gorilles et des Chimpanzés (SEGC) et un centre de formation en pleine expansion ont fait connaître ce site dans le monde scientifique.

-----------------

Fédération PDG de France

source : Gabon vert