VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 31-03-2011 à 02:23:02

Ali Bongo Ondimba ordonne un audit du secteur pétrolier gabonais

 

 

 Le président gabonais, Ali Bongo Ondimba a décidé mercredi, à Makokou, de commanditer un audit dans le secteur pétrolier afin de mieux cerner les flux financiers générés par cette industrie et renforcer la bonne gouvernance, indique le communiqué final sanctionnant les travaux du 4ème conseil des ministres délocalisé.

 

Selon le communiqué, c’est le cabinet américain Alex Stewart international qui a été choisi pour conduire cet audit qui devra déceler l’efficacité des pratiques opérationnelles en matière technique, économique, juridique et fiscale des hydrocarbures.

 

Il devra également contrôler les opérations d’exploration, de production, d’exportation et de commercialisation des opérateurs pétroliers, afin de déterminer le niveau de conformité de chaque entreprise pétrolière à ses obligations contractuelles de concession ou de partage de production et à effectuer une étude comparative des contrats de concession et de partage des profits signés par chaque société pétrolière avec l’Etat.

 

Ce cabinet veillera aussi à vérifier si les normes actuelles sont aux standards internationaux établies et autres contrats similaires dans les pays d’Afrique, d’Asie, d’Europe ainsi que sur les continents américains, en vue de déterminer si les termes de ces contrats sont avantageux ou non pour la Gabon, souligne le document.

 

Par ailleurs, le gouvernement a décidé d’établir dans les meilleurs délais la législation en matière des modalités d’emploi des travailleurs étrangers. Il s’agit de définir les critères objectifs d’adéquation offre et emploi afin qu’à qualifications et compétences égales, la préférence soit donnée aux travailleurs gabonais pour s’assurer d’un transfert de compétences nationales.

 

Dans cette optique, le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a instruit le gouvernement à mener une large concertation avec les partenaires sociaux, afin d’élaborer un texte visant, à promouvoir l’emploi des jeunes gabonais et endiguer l’accroissement du chômage, mais de définir tles conditions d’accueil des travailleurs étrangers susceptibles de participer au développement du pays par l’apport de leur savoir-faire.

 

Cette décision intervient alors que l’Organisation nationale des employés du pétrole (ONEP) menaçait de déclencher un mouvement de grève pour fustiger l’emploi abusif de la main d’œuvre étrangère par les sociétés pétrolières opérant au Gabon.

 

Selon de sources sûres, près de 83% des postes de responsabilité dans les sociétés pétrolières sont occupés par des expatriés au Gabon.

 

Le pétrole est la principale richesse du Gabon, qui en produit entre 220.000 et 240.000 barils par jour. Ses recettes assurent à l’Etat "environ 60%" de son budget.

----------------------

Fédération PDG de France

source : AGP