VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 14-04-2011 à 23:34:10

Recherche : Le Premier Ministre ouvre les travaux de la 28e session du CAMES

Le Premier ministre, chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba a ouvert ce jeudi 14 avril 2011 à Libreville, les travaux de la 28ème session du conseil des ministre du CAMES, en présence du ministre gabonais de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique, de l’Innovation et de la Culture, Séraphin Moundounga et du Secrétaire général  Pr Moustapha Sall.

 

A cette occasion, Paul Biyoghé Mba, intervenant à la suite du ministre en charge de la Recherche scientifique et du secrétaire général du CAMES,  a défini le CAMES comme étant ‘’l’instance d’harmonisation, de mutualisation, de nos politiques de résolution de nos problèmes communs d’Enseignement supérieur’’.

 

Aussi en regardant le parcours élogieux du CAMES, le chef du gouvernement s’est-il dit ‘’fier’’ de cette institution qui œuvre depuis 1968 et des fils d’Afrique qui ont su piloter pour la dimension et la visibilité internationale conférée à l’institution ces dernières années.

 

Si fierté est également allée à l’endroit des présidents qui se sont succédé à la tête du Gabon pour leur ‘’perspicacité par rapport à leur engagement ‘’toujours plus marqué vis-à-vis du secteur de l’Enseignement supérieur’’.

 

Selon Paul Biyoghé Mba, les deux premiers présidents du Gabon ont été des pionniers du CAMES car ils ont préparé et adhéré à l’accord de création. Le troisième, Ali Bongo Ondimba, est en train de le renforcer, convaincu que l’émergence d’un pays ne peut se concevoir sans la formation des cadres stratégiques. C’est la deuxième fois que Libreville abrite une session du conseil des ministres des pays membres du CAMES.

 

Le Gabon a été toujours un pays d’accueil des manifestations des instances du CAMES. De même, les universités gabonaises ont déjà abrité de nombreuses sessions du concours d’agrégation de Médecine, Droit, Economie et Gestion. Des sessions des CCI/CTS, des sessions aussi du Programme pharmacopée, un atelier interafricain francophone sur l’assurance qualité.

 

Dans cette optique, le Gabon s’est investi dans la promotion des enseignants aux différents grades du CAMES afin d’en faire des cadres universitaires compétitifs. C’est pourquoi, le Premier ministre a insisté sur l’importance que l’université africaine soit envisagée comme espace de production d’un savoir endogène, en phase avec les réalités africaines et participant à l’enrichissement du patrimoine public mondial

 

Toutefois, le Premier ministre a reconnu l’innovation cette année qui consiste à célébrer un triple événement. D’une part la session proprement dite, la désignation du nouveau Secrétaire général du CAMES avec une candidature gabonaise pour la poursuite dynamique de l’œuvre et pour relever les nouveaux défis et enjeux universitaires. D’autre part, la distinction honorifique dans l’Ordre international des Palmes académiques (OIPA) du Président Ali Bongo Ondimba, pour l’œuvre qu’il accomplit pour l’Enseignement supérieur et la Recherche au niveau du Gabon en particulier et de l’Afrique en général.

 

En définitive, Paul Biyoghé Mba a rendu hommage à tous les acteurs qui ont contribué à donner au CAMES ses lettres de noblesse, notamment la Communauté francophone de Belgique.

 

Les présentes assises de Libreville sont prévues pour s’achever ce vendredi 15 avril 2011.

------------------------

Fédération PDG de France

source : Primature