VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 22-05-2011 à 00:36:09

Politique/Affaire Mba Obame : les précisions du gouvernement de la République

Le gouvernement de la République, par le communiqué ci-dessous et suite au refus de monsieur Mba Obame André, de répondre à une convocation des autorités policières le vendredi 20 mai 2011, a tenu, par le biais du ministre en charge de la Justice, Garde de Sceaux, Ida Reteno Assonouet, à apporter des précisions suivantes/ Le jeudi 19 mai 2011, des agents de la Direction générale de la contre-ingérence et de la sécurité militaire ont été mandatés par leur hiérarchie, à l’effet de laisser à monsieur André Mba Obame une convocation l’informant de la tenue de son audition, fixée pour le vendredi 20 mai 2011 à 10 heures.

 

Le ministre de la justice, Garde des Sceaux fait constater qu’en dépit de l’information qui lui a été portée dans les formes prescrites par la loi, monsieur André Mba Obame a refusé de déférer à la convocation pour les nécessités de l’enquête, qui attend être complétée par son audition, avant la présentation de l’entier dossier au parquet de la République.

 

Le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, dépositaire au premier rang de l’action publique, rappelle que tout fait portant atteinte à l’ordre public conduit ses auteurs à en répondre devant les juridictions compétentes. Sous la foi du principe qui proclame que la loi est égale pour tous, selon qu’elle protège ou qu’elle réprime, le ministre de la Justice invite le parquet de la République à instruire les officiers de la police judiciaire  de réitérer la convocation à l’endroit de monsieur André Mba Obame, afin qu’il soit librement entendu sur les faits qui lui sont reprochés.

 

Prenant l’opinion nationale et internationale à témoin sur les conséquences pouvant résulter des refus répétés de monsieur André Mba Obame de coopérer aux nécessités de l’enquête, le ministre de la Justice, Garde de Sceaux rappelle, afin que nul n’en ignore, qu’au sein de l’Etat de droit, force reste à la loi.

------------------

Fédération PDG de France

source : Primature