VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 25-06-2011 à 03:49:25

Coopération/ Rencontre : Paul Biyoghé Mba a présidé la réunion du Comité conjoint

Le Premier ministre, Chef du gouvernement, Paul Biyoghé Mba a présidé, le 24 juin 2011 dans les locaux de la Chambre de Commerce de Libreville, la 3ème réunion du Comité Conjoint d’Orientation Stratégique et de Concertation entre le Gouvernement et les Partenaires Techniques et Financier sur l’aide extérieure.

 

Convoquée par le gouvernement, cette rencontre selon le premier ministre, avait pour but de faire le point des activités des différents projets soutenus ou en voie d’être soutenus par les partenaires au développement. Dans son allocution d’ouverture, Paul Biyoghé Mba a salué la présence des différents partenaires à cette réunion qui se voulait un cadre d’échanges entre les deux parties. Aussi, a-t-il rappelé que le Gouvernement de la République continuera dans la lancée des reformes qu’il s’est donné afin d’honorer ses engagements vis-à-vis des bailleurs de fonds, mais également pour mériter leur confiance en vue  d’une amélioration de la coopération. Le premier ministre qui était entouré de plusieurs membres de son gouvernement a indiqué que certaines inquiétudes des partenaires sur le mode de fonctionnement des réalisations prévues ne seront que de lointains souvenirs car, tout sera fait pour que les projets aillent à leur terme et dans les délais impartis. Il a par ailleurs affirmé que le gouvernement ne communiquait pas assez alors que beaucoup de choses se font au sein des différents départements.

 

Prenant la parole en second, Nadir Hadj-Hammou, Coordonnateur Résident des Nations Unies a tout d’abord salué le fort succès diplomatique du Gabon ces derniers mois avec  son élection à la présidence du Conseil de Sécurité de l’O.N.U avec à la clé, l’adoption de la résolution 1983 sur le renforcement de la lutte contre le Vih-Sida. Il a également salué la reconnaissance internationale pour les efforts inlassables de la Premiere Dame sur le front social en faveur des droits de la veuve et de l’orphelin. En effet, grâce à Mme Sylvia Bongo Ondimba, l’O.N.U  célèbre désormais le 23 juin de l’année, comme la journée internationale de la Veuve.

 

Le représentant résident de l’O.N.U a déclaré qu’après une année de fonctionnement avec des fortunes diverses, il fallait encore donner un coup de barre supplémentaire à cette coordination conjointe afin qu’elle atteigne sa vitesse de croisière. Aussi, a-t-il suggéré qu’au niveau des groupes thématiques, les chefs de files s’approprient davantage l’outil de coordination sectoriel en se basant sur des termes de référence appropriés qui définissent par ailleurs un mode d’organisation et de fonctionnement moins dépendant de la cellule de coordination qui, malheureusement, supporte pour l’instant la responsabilité du secrétariat des sept groupes thématiques. Il a également souhaité que le gouvernement se donne le temps nécessaire pour assurer l’animation des structures ad hoc.     Nadir Hadj-Hammou s’est par ailleurs félicité de la récente création de la Caisse de Dépôt et de Consignation (CDC) qui devrait aider à disposer d’un processus fonctionnel de sécurisation des fonds de contrepartie gabonais.

 

Au nom des partenaires au développement, il  a réitéré un appel pressant pour l’élaboration d’un cadre national unique de programmation, en l’occurrence le Document de Stratégie de Croissance et de Réduction de la Pauvreté (DSCRP) de deuxième génération. Le représentant résident s’est félicité du pilotage réussi, avec la participation effective du gouvernement et des partenaires techniques et financiers, de l’enquête 2011 de suivi de la mise en œuvre de la Déclaration de Paris. Il a aussi annoncé à l’auditoire que le système des Nations unies et le gouvernement avaient paraphé la semaine dernière, un Plan-cadre des Nations unies pour l’aide au développement, pour  le cycle de coopération 2012-2016.
Au terme de ces échanges, les deux parties se sont félicitées du travail accompli et ont promis de se retrouver plus régulièrement en vue d’harmoniser les actions sur le terrain. Les partenaires ont tout de même relevé que les crédits mis à disposition ne sont pas souvent épuisés en totalité à cause d’une méconnaissance de certains mécanismes. 

-------------

Fédération PDG de France