VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 02-09-2011 à 12:29:43

Le Président prend part à un sommet de soutien à la Libye nouvelle

En réponse à l’invitation du Président français Nicolas Sarkozy, le Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba participe depuis le 1er septembre au sommet des puissances internationales et régionales aux côtés d’une dizaine de Chefs d’Etats, dans l’optique de fixer la feuille de route de la communauté internationale en vue de la reconstruction de la Libye.
Autour de Nicolas Sarkozy, du Premier Ministre britannique David Cameron et des leaders du Conseil National de Transition libyen (CNT), seront regroupés une dizaine de Chefs d’Etats des puissances, des responsables d’organisations internationales et régionales (ONU, Union Africaine, Ligue Arabe, Conseil de Coopération du Golfe, Commission Européenne, OTAN, Union pour la Méditerranée, Conseil Européen...), ainsi que les dirigeants des pays ayant joué un rôle militaire, diplomatique et financier depuis le déclenchement de l’insurrection libyenne.

Le groupe réuni autour du CNT aura pour but de rechercher des solutions durables pour assurer l’avenir d’un pays à reconstruire, notamment sur le plan économique.

La présence du Président Ali Bongo Ondimba à ce sommet témoigne de la reconnaissance du rôle diplomatique joué par le Gabon, en particulier par la prise de décisions courageuses concernant la crise libyenne. Membre non permanent du Conseil de Sécurité de l’ONU jusqu’à la fin 2011, le Gabon avait approuvé la résolution de l’ONU autorisant les opérations militaires en Libye, avec pour fondement la sauvegarde, la défense, et l’intérêt des populations libyennes réprimées. Le Gabon a également reconnu officiellement le CNT le 19 août dernier.

C’est d’ailleurs dans cette logique que le Président avait reçu le 5 août Mahmoud Jibril, numéro deux du CNT. Cette rencontre avait pour objectif de clarifier les positions respectives du CNT et du Gabon.

Aussi le Gabon a-t’il reconnu le CNT comme « seul représentant du peuple et des intérêts libyens », tout en assurant la Libye de son soutien : « Le gouvernement continuera, au demeurant, de déployer les efforts nécessaires en concert avec la communauté internationale, dans la recherche d’une solution à la crise que traverse la Libye. »

La rencontre au sommet de ce 1er septembre devrait donc permettre aux grands responsables internationaux de confirmer leur soutien au CNT, à l’heure où la Libye se trouve face à un long et difficile processus de reconstruction économique, politique, et sociale, qui sera engagé par les nouvelles autorités. Celles-ci devront assurer le développement et l’instauration d’un véritable état de droit, et restaurer la stabilité et la sécurité, indispensables à la reconstruction et à la mise en place d’un état démocratique.
--------------
Fédération PDG de France