VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 08-03-2012 à 07:59:12

Catastrophe de Brazaville : Le Gabon envoie une mission humanitaire

Afin de porter assistance aux victimes de la catastrophe survenue dans la capitale congolaise le 4 mars dernier, le Gabon a dépêché à Brazzaville une mission humanitaire conduite par le ministre gabonais de la Santé, Léon Nzouba.

 

 

 

 

Une décision consécutive à un entretien entre le président Ali Bongo et son homologue congolais, Denis Sassou Nguesso, selon un communiqué officiel du Secrétariat Général de la Présidence de la République publié le 6 mars.

 

Au cours de cet échange, «le chef de l’Etat gabonais a tenu à réitérer au nom du peuple gabonais, toute sa compassion et sa solidarité à l’endroit de son homologue et du peuple frère du Congo. Ce fut l’occasion pour lui de renouveler ses sincères condoléances aux familles des victimes, ainsi que son soutien moral aux blessés et aux nombreux sans abris», indique le texte.

 

La mission est composée des «médecins, des chirurgiens et autres spécialistes ainsi qu’un chargement important de matériel médical et de produits pharmaceutiques», précise le communiqué, signé du Secrétaire Général de la Présidence de la République Gabonaise, Laure Olga Gondjout.

 

Par ailleurs, conclut le communiqué, au terme de l’entretien entre les deux chefs d’Etat, «l’Hôpital d’instruction des armées Omar Bongo Ondimba de Libreville a été retenu, en raison de sa proximité et de son expertise, pour accueillir les grands blessés dont l’évacuation sanitaire sera décidée par les autorités congolaises».

 

Le 4 mars dernier, une explosion accidentelle dans un dépôt de minutions au quartier Mpila de Brazzaville a tué environ 180 personnes, en blessant plus d’un millier d’autres. Quelques 3 000 personnes sont sans abris. Le Gabon inscrit son action dans le même esprit qui a prévalu suite aux catastrophes naturelles en Haïti, au Japon et dans la Corne de l’Afrique. Dans ces trois cas, le pays avait respectivement débloqué 467 millions de dollars, 500 millions de dollars et 2,5 millions de dollars.

---------------------------

Fédération PDG de France

Source : Gabon Review