VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 06-04-2012 à 09:50:07

Législatives partielles du 5 mai prochain au Gabon

16 candidats aux législatives partielles du 5 mai

Réunie en assemblée plénière le 4 avril à Libreville, la Commission électorale nationale autonome et permanente (CENAP) a examiné les dossiers de déclaration de candidature aux élections partielles des députés et d’un sénateur du 5 mai prochain.

A l’issue cette séance de travail, la Cénap a validé 16 candidatures pour les 4 circonscriptions (6 sièges) en jeu dans le scrutin législatif, contre une seule pour le siège de sénateur. Pour le 1er siège du département du Komo (Kango), les candidats sont Rémy Ossélé Ndong du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) avec comme suppléant Ginette Bouanga ; Alain Guy Obiang Mbella du Rassemblement pour le Gabon (RPG, majorité), suppléé par Joseph Mombo ;  Jean Nguéma Ndoutoume de L’Alliance démocratique et républicaine (ADERE, majorité), dont le suppléant est Jean Félix Mouélé.

Dans le 1er siège du département de la Boumi-Louétsi (Mbigou), ont été retenus Justin Mikouandza Tonda du PDG, avec Marie Blanche Makéchi comme suppléant ; Martine Moubéka épouse Mounguengui du Centre des libéraux réformateur (CLR, majorité), avec comme suppléant Gilbert Mabenda Mabenda. Pour le département de la Louétsi-Wano, siège unique, la bataille sera rude entre Benjamin Ngoubou du CLR, suppléé par Guy Nzengué Ndongo, et Hilaire Machima du PDG, suppléé par Jean Noël Manianga.

Concernant le 1er siège du département de l’Ogoulou (Mimongo), sont en lice Senturel N’Goma Madoungou du PDG, suppléé par Hortense Boussoye ; Moukambi Moukambi du Parti socialiste gabonais (PSD, opposition) avec comme suppléant Simplice Mouyéba ;  Justin Ferdinand Boudjanga de l’Adere, dont le suppléant est Pangou Ernest ; Jean Pierre Otembé de l’Union pour la nouvelle république (UPNR, opposition), avec Jean Yves Moukambi comme suppléant.

Pour le département de la Lolo-Bouénguidi, 2e siège, ce sera très disputé entre Guy Carly Mouéley du PDG, suppléé par Max Anicet Ikouboulou ; Gaston Mindoungani du CLR avec Félicien Nzengué comme suppléant ; et Paulin Tchanga du PSD, suppléé par Basile Boukangou. Enfin, dans le département de l’Okano, 2e siège, sont en lice Jean Léonard Nguéma Ondo du PDG et Célestin Nguéma Obame du RPG, respectivement suppléés par Victor Allogo Eva et Mbiaghé Ndong.

Cette réunion a également permis de faire le point sur les différentes insuffisances qui ont conduit à l’annulation des résultats du scrutin du 17 décembre dernier, par la Cour constitutionnelle, dans quatre circonscriptions. «En ce qui nous concerne, pour éviter les mêmes difficultés qui ont amené l’annulation des élections dans certaines circonscriptions ne se répètent, nous avons pris des mesures de sensibilisation», a expliqué René Aboghé Ella, président de la CENAP.

«Il y a une semaine, nous avons organisé un séminaire de sensibilisation des commissaires électoraux de la Cénap avant le prestation de serment devant les juges constitutionnels. Au cours de cette rencontre, ils sont revenus sur les manquements constatés sur le terrain, ayant été à l’origine de l’invalidation des élections du 17 décembre 2011. Ils auront également relevé des dysfonctionnements inhérents au comportement blâmable de certains acteurs politique notamment les candidats. De ce fait, nous avons demandé auxdits commissaires de sensibiliser à leur tour les candidats qui prendront part à ce scrutin, pour ne pas retomber dans les même travers», a-t-il poursuivi, dans une interview parue ce 5 avril au quotidien L’union.

Toutefois, a poursuivi René Aboghé Ella, «l’administration aura également un travail à faire. Elle doit prendre des mesures pour retirer les pièces d’Etat civil litigieux, actes de naissance et autre, ayant souvent été distribués. Car, ceux-ci ont constitué une des causes de ces annulations».

----------------------

Fédération PDG de France

Source : Gabon Review