VEF Blog

Titre du blog : FEDERATION PDG DE FRANCE
Auteur : pdgfrance
Date de création : 23-02-2011
 
posté le 25-06-2012 à 16:12:13

Sommet de Rio 2012: déclaration finale pleine de bonnes intentions

La déclaration finale du sommet Rio+20, soumise vendredi à la ratification des chefs d'État et de gouvernement des Nations unies, est un texte de 49 pages, avec de bonnes intentions et le lancement du processus d'objectifs du développement durable. Le texte réaffirme les principes édictés lors de précédentes conférences et sommets, et insiste sur la nécessité "d'accélérer les efforts" pour mettre en oeuvre les engagements antérieurs. Il rend hommage aux collectivités locales, qui ont "fait des efforts et des progrès".
 
Environ quatre pages du texte sont consacrées aux "politiques d'économie verte". C'est "un des outils importants" pour aller vers le développement durable. Elles ne doivent pas "imposer des règles rigides", mais "respecter la souveraineté nationale de chaque pays", sans constituer "un moyen de discrimination" ni "une restriction déguisée au commerce international". Elles doivent aussi "contribuer à combler les différences technologiques entre pays développés et en développement". "Chaque pays peut choisir une approche appropriée".
 
Le texte appelle également à une gouvernance mondiale du développement durable afin de "renforcer le cadre institutionnel". La Commission du développement durable, totalement inefficace, est remplacée par un "forum intergouvernemental de haut niveau". Le PNUE voit son rôle affirmé et revalorisé comme "autorité globale et chef de file pour l'environnement", avec des ressources "sûres" - rappelons que les versements sont aujourd'hui volontaires - et une représentation de tous les membres des Nations unies. Toutefois, seuls 58 y participent.
 
Objectifs
Sur 25 pages, le texte propose des secteurs où il y a "de nouvelles opportunités" et où l'action est "urgente", notamment du fait d'une insuffisante réalisation des résultats de précédentes conférences. Les 25 domaines particulièrement ciblés sont l'éradication de la pauvreté, la sécurité alimentaire, l'eau, l'énergie, le transport, la santé, l'emploi, les océans, le changement climatique, la consommation et la production durables.
 
Les objectifs du développement durable sont sur le modèle des objectifs du Millénaire pour le développement à échéance 2015. En effet, le sommet insiste sur l'importance de fixer des "objectifs du développement durable" (ODD) "en nombre limité, concis et tournés vers l'action", applicables à tous les pays, mais tenant compte des "circonstances nationales particulières". Un groupe de travail de 30 personnes sera mis en place d'ici à la prochaine Assemblée générale des Nations unies, en septembre, et devra présenter ses propositions en 2013, pour une mise à place à partir de 2015.
 
"Il est extrêmement important de renforcer le soutien financier de toutes origines en particulier pour les pays en développement." "De nouveaux partenariats et des sources innovantes de financement peuvent jouer un rôle." La déclaration insiste sur "la conjugaison de l'assistance au développement avec l'investissement privé". Le texte insiste ainsi sur la nécessité de transferts de technologie vers les pays en développement et sur le "renforcement des capacités" (formation, coopération...).
 
Le leardership gabonais sur les questions du développement durable et de l'environnement.
 
Le Gabon fait partie des rares pays du sud à avoir mis en place une politique de développement qui prend en compte la dimension climat. Le plan climat national en cours de finalisation montre l'importance que le Gabon attache aux problématiques de changements climatiques. Avec la mise en oeuvre du projet du centre de récepetion des données satellitaires dans la zone économique de Nkok, le Gabon disposera d'un outil de suivi et d'évaluation des changements climatiques sur son territoire et sur plus de 20 pays africains. L'adoption récente d'une loi d'orientation sur le développement durable et la création du Ministère de l'Economie et du Développement Durable témoigne de la volonté des autorités gabonaises de mettre en évidence le lien entre le développement et l'environnement.
 
Retour sur images de la participation active du Président Ali Bongo Ondimba à ce sommet sur le Developement durable à Rio.
 

  Arrivée du Président Ali Bongo Ondimba au sommet Rio + 20 
 

Le Président avant la table ronde sur le capital naturel
 

  Discours du Président sur la comptabilisation du capital naturel
 

  Le Président pendant la table ronde sur la comptabilisation du capital naturel

Echanges entre le Président et le représentant de la Commision Européenne

 --------------------------
Fédération PDG de France